[Cerclo - La tribu internaute]
|Accueil| |Membres| |Chat| |Forums| |Se Retrouver| |Aujourd'hui| |Boutique| |Aide|
 
Forum Philosophie
Non mais qu'est-ce qui se passe ?
Sommaire des forums  | Forums des inscrits  | Désactiver sa signature  | Aide  | Début  | Répondre  | Imprimer  | Envoyer par mail  |
Sommaire Précédent Suivant

Sujet : [Question]   Date :    27/04/2001 - 14:57:01

Je hais , tu détestes, il méprise, nous dédaignons-#8230;-#8230;..
La haine, la haine on la voit partout, à la télé, au bureau
dans le métro, sur le net, au ciné, en politique, y'en a qui
arrive même à se détester , faut le faire.
C'est à croire que c'est une matière que l'on enseigne à l'école.
Pire,elle est impossible à éradiquer, c'est comme s'il y avait un nid quelque part dans le monde et que l'on n'arrive pas à le trouver.
On aime! Oui on aime la haine!
Elle est devenue une nourriture indispensable à l'être humain, un tonique, une fontaine à laquelle on ne peut s'empêcher de boire.
Je suis guère mieux car je hais la haine donc je hais.
Et n'allez surtout pas pe dire que c'est un héritage de Caïn !
ON nous a planté un "chip" défectueux dans le cerceau c'est certain !
et la garantie est expirée-#8230; qu'est qu'on fait ??????

Pseudo :   PasMoi
 
Sujet : [Reponse]   Date :    27/04/2001 - 16:30:49

gneeeeuuuuu !!
pleurons devant tant de misère humaine !

Pseudo :   fromageplus
 
Sujet : [Reponse]   Date :    27/04/2001 - 16:51:45

Merci fromageplus, tu es l'exemple parfait de ce que
j'ai voulu exprimer.

Pseudo :   PasMoi
 
Sujet : [Annonce]   Date :    27/04/2001 - 21:19:46

La haine est une mutation de la jalousie et cette dernière
nous courtise tous.

Pseudo :   Carbogène
 
Sujet : [Question]   Date :    28/04/2001 - 12:36:59

"PasMoi" pour moi la haine commune, c'est à dire le bas degré de la haine, est une manière d-#8217;appréhender l'autre, de le situer; du style: t'es qui toi...
Sous entendu: moi je suis meilleur que toi; en quoi?
Je te crache à la gueule parce que tu es idiot, et l'idiot crache à la gueule d'autres idiots etc etc.
C'est le règne du malin, celui qui sait tout soit-disant. Quand deux malins se rencontrent ils se crachent à la gueule, mais poliment; hypocrisie sans bornes et qui les rend bêtes, inhumains. Le pire c'est que cela se propage comme un virus, et notre 'chip défectueux' fonctionne parfaitement.
L'idiotie c'est facile et c'est bête.

Pseudo :   rimé
 
Sujet : [Question]   Date :    28/04/2001 - 14:40:41

Oui mais rimé est-ce à dire qu'elle va toujours prendre
de plus en plus de place et qu'il faut faire avec ?

Pseudo :   PasMoi
 
Sujet : [Reponse]   Date :    28/04/2001 - 15:50:47

PasMoi, la haine est une composante avec laquelle nous aurons à vivre encore longtemps.
Comme je te le disais, elle tire sa source de la jalousie
qui elle-même est un produit de notre société.
Plus nous vivrons dans un monde où l'on nous dit que c'est
la consommation qui fait le bonheur, plus il y aura de
personnes envieuses de ce que les autres ont, qu'elles n'ont
pas.
Les choses iront vraiment mieux lorque nous aurons compris
que c'est dans le partage des richesses que réside le bonheur. Ainsi nous n'aurons plus à envier notre voisin
pour ce qu'il a de plus que nous.
Mais ce ne sera pas pour demain matin...

Pseudo :   Carbogène
 
Sujet : [Reponse]   Date :    28/04/2001 - 16:14:03

Moi, Carbogène, contrèrement à toi malgré le fait que tu as de bonnes idées je crois que c'est l'institutionalisation de l'idée du mérite et de l'effort que l'on doit mieux définir dans cette société.
Je ne crois pas que des gens honnêtes et droits, et même ayant une conscience sociale, veuillent partager leurs richesses avec des gens qui ne foutent rien tout en enviant le voisin du pallier. Ton idée est bonne mais il lui manque certaines nuances pour démontrer toute sa force. Tu peux être plus précis?

Pseudo :   Decency
 
Sujet : [Question]   Date :    29/04/2001 - 16:37:01

"PasMoi" je crois que s'il y a encore de la place à prendre, il va de soi que la haine, qui est quelque chose qui dévore, la prendra.

Pseudo :   rimé
 
Sujet : [Reponse]   Date :    30/04/2001 - 14:44:20

Rimé je comprend ce que tu me dis, mais je m'y refuse
car l'accepter voudrait dire accepter aussi la fin de
l'humanité; du moins dans sa forme actuelle.

Pseudo :   PasMoi
 
Sujet : [Reponse]   Date :    30/04/2001 - 15:48:45

Oui alors decency, selon moi, rien mais alors absolument
rien ne nous appartient en propre sur cette terre. Tout ce
qui existe a été mis à la disposition de tout le monde.
Ainsi si je prélève un arbre pour me construire une table,
dame nature ne me demande pas en retour de replanter une forêt, elle me demande de replanter un arbre.
Hors nous les humains, nous avons vu dans ce processus
(juste et fort simple) une bonne occasion d'exploiter ses
semblables en s'appropriant les ressources ( comme si elles
nous appartenaient ) et en les revendant à profit.
Ceci a engendré exploiteurs/exploités envie/jalousie haine/
mépris.
Le jour où nous arriverons à comprendre le grand et incontournable principe du "partage" tout ira beaucoup mieux pour nous.

Pseudo :   Carbogène
 
Sujet : [Reponse]   Date :    30/04/2001 - 17:23:06

pasmoi:

je te suggere une idee nouvelle:
se declarer contre la guerre et organiser des manifs anti-guerre, des Mouvements pour le Developpement de la Gentillesse dans le Monde et l'Abolition de la Violence.
apres quoi, le MDGMAV se reunira dans un grand champ de verdure, jouera de la musique, dansera tout nu autour du feu et criant des "je t'aime" au cosmos harmonisé de nos consciences liberees du mal. et ça finira en un orgasme geant de 300000 couples sous les etoiles gentilles et jolies et sages.
et puis on se nourrira de fruits et de fleurs, on se fera des vetements dans le cuir des betes chassees, et on sculptera des silex pour se faire des couverts.

Pseudo :   fromageplus
 
Sujet : [Question]   Date :    30/04/2001 - 19:54:43

bonjour...Pour jouer les perturbatrices (j'aime beaucoup.;) dans cette ode à la "haine" si vous modifiez quelques lettres cela donne "AIME" et c'est mieux non???Le Pb c'est que les gens s'éclatent tellement à se hair (ils y prennent plaisir)..il faudrait leur donner de bonnes raisons pour la 'AIME" avez-vous des sugestions???

Pseudo :   AMIEL
 
Sujet : [Question]   Date :    30/04/2001 - 20:41:36

Dit moi fromageplus, tu sembles une bonne personne,
mais qui a pu te blesser autant ?

Pseudo :   PasMoi
 
Sujet : [Question]   Date :    30/04/2001 - 20:43:30

j'suis un haineux de naissance, ça m'a reussi pas mal jusqu'ici.. On verra en enfer

Pseudo :   Qu'est ce que ça peut te foutre
 
Sujet : [Recherche]   Date :    30/04/2001 - 21:24:37

La haine tire sa source de la jalousie.
La jalousie tire sa source de l'égoïsme.

L'amour est-il le remède à la haine ?
L'amour est-il sans égoïsme ?

Soyons lucide : ce que nous appelons "amour" est truffé d'égoïsme.
Quoi de + jaloux (et donc égoïste) qu'un homme amoureux ?
Combien de haine peut produire chaque amour décu ?
Il n'y a pas loin de l'amour à la haine, c'est bien connu.

Alors quoi ?

L'amour et la haine sont des émotions.
Pour les dominer c'est de sagesse et d'intelligence dont nous avons besoin !
La ou règne l'esprit de compréhension, il n'y a plus de place pour les emportements passionnels.

Plus le culte de l'émotivité malsaine progressera dans notre société et plus la violence continuera de progresser elle aussi.

Pseudo :   Atil
 
Sujet : [Reponse]   Date :    30/04/2001 - 21:54:18

Atil tu es aussi physicien ?
Une base dans un acide et la solution est neutralisée!!!!!!!
C'est un peu l'effet de ton intervention.
Tu témoignes d'une grande ouverture d'esprit et c'est ce genre d'immixtion qui nous font cheminer.
C'est merveilleux de conséquence, car tu es en train de fabriquer des petits " Atil " et il nous en faut beaucoup !

Pseudo :   PasMoi
 
Sujet : [Sourire]   Date :    30/04/2001 - 22:47:10

Attention aux p'tits Atil !
Ca se reproduit à une vitesse folle ces p'tites bestioles !!!

Pseudo :   Atil
 
Sujet : [Reponse]   Date :    30/04/2001 - 23:38:01

Pas con cet Atil. Voilà une sagesse dans laquelle on ne ressent pas un livre ou quelconque ouvrage philosophique. Voilà quelqu'un qui sait se faire une opinion sincère et personnelle.
Heureusement qu'il n'y a pas d'insecticides pour ces petites bestioles. :)

Pseudo :   Decency
 
Sujet : [Question]   Date :    01/05/2001 - 04:36:56

Malheureusement decency, il y en a un, et c'est de
l'anti-Atil... oh la la la la.
Tu n'as que te ballader sur les discutions, il y en a plein.
Ce n'est pas tellement pour grand "ATIL" que je m'inquiète car il est fait fort. Ce serait plutôt pour sa progéniture.
Les petits "atil" sont-ils aussi résistant ?

Pseudo :   PasMoi
 
Sujet : [Sourire]   Date :    01/05/2001 - 05:19:10

Décidément Atil tu es en train de devenir le sage des forums philo. Mais tu sais, tu risques de devenir la cible de tous les pollueurs de nos forums car ils sont incapables de voir plus loin que le bout de leurs nez.
Bonne chance...........

Pseudo :   l-@nge
 
Sujet : [Question]   Date :    01/05/2001 - 12:49:11

Je crois, contrairement à "PasMoi", que la forme de l'humanité, ne changera jamais, mais tout au plus son contenu évoluera.
Pour parler poétiquement je dirais:
Le sentiment de haine, accompagnée souvent de méchancetés, de traîtrises, de tromperies, d-#8217;hypocrisies etc., n'est bon qu'à nous aveugler, à nous faire perdre de vue les merveilles auxquelles les enfants sont si sensibles.
Alors que la vie est pleine de mystères, nous nous épuisons à la rendre horrible! (certains le font avec un vice répugnant, haïssable...). Loin de l'Amour (pas l'amour d'une personne, mais de toute chose qui vit, gratuit ou sans attente de retour), seul capable de réveiller, de libérer, d'égayer les choses, nous vivons bêtement.
De cet Amour l'homme n'est pas capable, il vit faute de mieux, ou dégoûté de tout. Les vicieux, ces gens qui n'ont plus assez d'âme "pour être nommable" profitent de cette situation, déversant lâchement leurs saletés au monde.

La forme de l'humanité ne changera pas, les fêtes de fraternités n'auront pas lieu, empêtrés dans la farce du 'faute de mieux', nous nous nourrirons du dégoût noir de nos fausses joies.

Vision noire mais sincère.

Pseudo :   rimé
 
Sujet : [Question]   Date :    01/05/2001 - 12:56:50

J'aime, je préfère de loin, les hommes qui haïssent amoureusement la vie, que ceux qui l'aiment haineusement.

Pseudo :   rimé
 
Sujet : [Reponse]   Date :    01/05/2001 - 13:08:16

"l'effet d'une base dans un acide",
et plouf, neutralisé, il ne se passe plus rien

si par sagesse tu essayes de rabaisser ta haine,
tu rabaisseras aussi ton amour par inconscience


et moi je trouve qu'une sinusoïde imprévisible
est déjà plus intéressante qu'une longue ligne droite infini

Pseudo :   Usul
 
Sujet : [Reponse]   Date :    01/05/2001 - 13:12:54

et j'aime ton expression rimé

ou plutôt je la haïs amoureusement,
tout comme la vie

Pseudo :   Usul
 
Sujet : [Reponse]   Date :    01/05/2001 - 17:24:27

le monde ne tourne que par l'ambition et la jalousie.
vous croyez quoi ?
que nous sommes tous gentils et mignons et amoureux des belles choses ?

ben non ! nous sommes des êtres animés d'un tas de sentiments, et parfois on en a marre des autres. on veut aussi être soi-même et on emmerde les autres parce qu'on veut toujours plus.

c'est aussi simple que cela.

et d'ailleurs je vous hais. profondément.

Pseudo :   le fromage du coin
 
Sujet : [Reponse]   Date :    01/05/2001 - 17:50:58

La "sinusoïde d'Usul" qui nous balotte de haut en bas et de bas en haut n'est autre que la mer déchaînée de nos émotions.
Nous ne sommes plus des animaux; pourquoi devrions-nous accepter d'être agités dans tous les sens par nos passions changeantes ?
On ne peut rien construire de grand si on n'apprends pas à être constant.
Certe, c'est moins rigolo que de "déconner" et de se laisser entrainer dans les chemins de la facilité...
Mais il ne faudra pas se plaindre ensuite de toutes ces haines qui se réveillent.


Pseudo :   Atil
 
Sujet : [Reponse]   Date :    01/05/2001 - 20:23:45

un bonheur et un bien être constant et infini ?...

je ne te mettrais jamais à la place du maître du monde,
j'aurais bien trop peur de m'ennuyer

les émotions sont une chose bien trop importantes,
les supprimer par la raison donnerai vie à un enfer
d'un ennui incroyable

tu oublies qu'on passe la plupart de notre temps
à rire, à crier, à aimer, à s'enflammer, à se
moquer, à pleurer, à stresser, à s'affoler,
à faire des bétises, à discuter de n'importe quoi,

et tout ce genre de choses stupides que l'on
fait régulièrement (et que l'on ne voit jamais
dans les films (sauf tarantino) à croire que
les héros ne rigolent jamais)

...qu'est ce qui nous resterait si tu enlevais
tout ça ? ... on ne peut pas passer 24 heures sur 24
à réfléchir et à raisonner

Pseudo :   Usul
 
Sujet : [Question]   Date :    01/05/2001 - 22:30:14

parfaitement d'accord
Moi je suis dingue parfois et sans ça je déprimerais

Pseudo :   louisa
 
Sujet : [Reponse]   Date :    02/05/2001 - 07:45:13

On ne peut pas avoir à la fois le beurre et l'argent du beurre.
Chaque émotion entraine son émotion contraire.
Si on veut être capable de rire on doit aussi pouvoir pleurer.
Si on veut être capable d'aimer on doit aussi pouvoir détester.
Si on veut être capable de se vanter on doit aussi pouvoir ressentir la honte.
La suppression de la haine a son prix à payer... et on est pret ou pas à le payer.
Si on supprime les émotions, il n'y aura plus de malheur... mais plus de bonheur non plus !... mais il restera la sérénité.
Nous sommes tous tellement drogués aux émotions fortes (surtout en occident) que nous ne pouvons plus nous en passer.
Pourtant jouer avecs les émotions est une attitude d'enfant et pas d'adulte.
Nous sommes comme des bébés pensant que la vie ne vaut pas la peine d'être vécue si on ne peut pas jouer avec son nounours... mais quand nous devenons adultes nous comprenons qu'il existe des choses + intéressantes que les nounours !
Notre amour des émotions est un fait culturel !
Seule la civilisation occidentale nous bourre le crane pour nous faire croire qu'on ne peut pas vivre en se controlant.
(mais si on aime les émotions alors on aime aussi la violence)
On ne peut vivre sans passions.
On ne peut vivre sans sexe.
On ne peut vivre sans drogues.
On ne peut vivre sans religion.
On ne peut vivre sans rituels.
On ne peut vivre sans faire le guerre.
On ne peut vivre sans esclaves.
On ne peut vivre sans sacrifices de prisonniers.
etc...
Chaque civilisation invente ses priorités artificielles.
Mais une seule chose est objective et irréfutable :
On ne peut vivre sans manger et boire.
Le reste est secondaire.


Pseudo :   Atil
 
Sujet : [Reponse]   Date :    02/05/2001 - 12:17:38

Et il ne faut pas oublier qu'on ne peut vivre sans amour..

Pseudo :   l-@nge
 
Sujet : [Reponse]   Date :    02/05/2001 - 12:26:10

le bonheur c'est de la connerie.
il n'y a que la télé pour vendre du bonheur.
la véritable nourriture de l'âme est spirituelle.
il faut chercher le Vrai, le Beau et le Bien.
chercher le bonheur c'est mettre le doigt dans l'engrenage des conneries futiles et matérielles. c'est chercher sans cesse le "plus" qui comblera le vide que vous aviez axquis juste avant. c'est un cycle infini.

alors le bonheur la gentillesse la haine, c'est bon pour les ames mediocres. il faut aspirer a la sagesse.

Pseudo :   le celebre frometon
 
Sujet : [Reponse]   Date :    02/05/2001 - 13:34:11

Effectivement, lorsqu'on a bien "nourri son âme", on atteint non pas un bonheur illusoire mais la sérénité.


Notre ami l-@nge nous dit :
"Et il ne faut pas oublier qu'on ne peut vivre sans amour.."

Je pense au contraire que les hommes (lorsqu'ils sont adultes) peuvent trés bien vivre sans amour.
La preuve en est que la majorité des gens sur terre survit tout en étant privée d'amour :
Certains peuples font des mariages arrangés
Certains peuples marient les petits enfants
Certains peuples vendent les femmes comme des objets
etc...
Rares sont les civilisations comme la notre ou les femmes et les hommes peuvent se choisir librement !

Si on ne pouvait pas vivre sans amour, la majorité des gens périrait sur notre planète.

Par contre, les petits enfants ont besoin d'amour. Leur psychisme est encore trop vulnérable et ils ont besoin de tendresse pour bien se développer.
Hélas, à notre époque, les parents ne savent plus donner d'affection à leurs enfants : ils ne savent plus que donner de l'argent et des cadeaux...
On voit le résultat : des adolescents immatures, déboussolés, haineux, agressifs et mal dans leur peau.

Pseudo :   Atil
 
Sujet : [Question]   Date :    02/05/2001 - 14:09:38

L'humain Atil est un éternel enfant en ce sens qu'il a besoin d'amour. Il y a bien sur plusieurs sortes d'amours, l'amour de ses semblables (ex. Mère Thérèsa)est pour beaucoup de gens une façon de trouver un sens à leur vie, l'amour de ses enfants, l'amour de sa conjointe, avoir la possibilité de partager les petites joies de la vie avec des amis véritables etc. C'est ce manque chronique d'amour dans notre société occidentale qui fait que tant de gens cherchent des bonheurs éphémères.
Alors la sagesse est certainement un objectif à atteindre Fromage Plus.........

Pseudo :   l-@nge
 
Sujet : [Question]   Date :    02/05/2001 - 16:08:30

Atil et l-@nge vous avez une ouverture d'esprit qui donne
le goût de faire un pas en avant.
Mais pourquoi faut-il que ceux qui ont une personnalité
dont émane de l'amour sous quelques formes, soient quasi
sur le champ crucifié par la haine ?
Cette haine est en soi un vide, un manque de quelque chose
pourquoi refuserait-elle que l'amour comble ce vide ?

Pseudo :   PasMoi
 
Sujet : [Reponse]   Date :    02/05/2001 - 18:04:03


Je pense qu'il n'est pas utile d'exposer son bonheur à cause justement de ces jalousies. Les temps sont trop sensibles à cette heure. Il faut retrouver les joies intérieures et intimes et ne pas ouvrir la porte à ce monde immature. N'exposer son bonheur qu'aux élus, ceux en qui nous avons confiance et c'est tout. Quelle est l'utilité en fait de révéler ainsi son bonheur aux étrangers? Pour donner l'exemple? Mais ça ne fonctionne pas toujours. Le monde déraisonne car il est trop avide.

Si dans chaque "cellule intérieure" une réforme s'impose, une volonté d'apprendre à mieux vivre avec ses nécessités aux lieux de ces interminables désirs, détachés du monde extérieur, alors seulement là nous auront peut-être un changement visible et concret. Je ne crois pas à la volonté collective par les temps qui courent car il y a trop de divisions. Je ne dis pas non plus qu'il faille se couper du monde définitivement. Je suggère plutôt un entraînement au bonheur dans l'intimité, pour chacun, un apprentissage à l'amour inconditionnel de choses simples.
Par addition de réformés et encore de réformés, nous auront peut-être une société transformée pour le meilleur. Qui sait?

Une clé pour mieux supporter le monde extérieur: laisser sereinement le monde aller comme il va, en se disant que l'humanité en a vu d'autres par le passé. Cela peut nous aider à ne pas perdre ou regagner sa confiance face au monde. Et puis nous ne rencontrons pas que des mauvaises personnes non plus... Et je crois qu'il n'y pas autant que l'on croit de gens méchants, Il y a surtout des gens qui se trompent parce qu'ils souffrent.

Pseudo :   Decency
 
Sujet : [Sourire]   Date :    02/05/2001 - 22:53:58

Beaucoup de sagesse Decency, à méditer...

Pseudo :   l-@nge
 
Sujet : [Question]   Date :    02/05/2001 - 23:36:11

c'est bon de laisser aller ces émotions de la sorte,,
ALELOUYA

Pseudo :   sweet_lady
 
Sujet : [Question]   Date :    03/05/2001 - 14:39:39

Decency, pendant que l-@nge médite sur ton exposé, je te dirai ceci: selon tes dires "Il faut retrouver les joies intérieures et intimes et ne pas ouvrir la porte à ce monde immature. N'exposer son bonheur qu'aux élus, "
ce sont de beaux principes que tu nous exposes là, mais ils sont malheureusement teinter d'une lueur d'égoïsme qui me laisse tout de même très perplexe.
Sommes nous ici pour tendre la main à ceux qui en ont besoin ou pour les regarder couler à pic sous le prétexte que l'on ne s'expose qu'aux élus ?

Pseudo :   PasMoi kifaitsondur
 
Sujet : [Question]   Date :    03/05/2001 - 15:00:04

Vooici mon avis sur la haine :
Je vais prendre mon exemple car je ne crois pas pouvoir généraliser aux français et encore moins au monde vu le peu de connaissances que j'ai sur les autres cultures.

Jusqu'à la semaine dernière j'avais la sensation d'avancer à reculons dans la vie, d'être prisonnier de mes émotions, d'être 'obligé' d'être un autre que moi... toute cette sauce me mettait mal dans ma peau et mes actions de tous les jours n'avaient comme unique but que de combler ce vide.

La semaine derniere j'ai eu une prise de conscience et une sorte de révélation qui m'est venue sur les buts de ma vie. Je me suis rendu compte que je savais ce que je voulais faire de ma vie depuis le début mais que pour des raisons un peu longues à expliquer je me voilais la face. Cette prise de conscience m'a amené un calme, un bien être intérieur que je n'avais pas ressenti depuis des années. Et là tout est devenu clair.
Ceux que la religion chrétienne appelle des brebis égarées seraient alors des personnes qui ne savent pas pourquoi ils sont sur cette terre, ce qu'ils veulent vraiment faire dans leur vie, et qui restent prisonniers d'un système, d'une société, de regards toute leur vie et cela amène donc ces débordements haineux : la haine est liée à l'amour (à ce que j'en ai lu, compris et accepté) c'est le sentiment d'un amour frustré. Ces brebis égarées s'aiment elles memes mais ont l'impression que la société, donc les autres, les empêchent de s'accomplir. Voila l'hypothèse qui m'est venue sur la haine des 'hommes' (je devrais dire : la haine des 'autres' vue à travers la compréhension de ma propre haine).

Depuis j'ai repris le boulot et cette évidence est moins limpide car je ne me respecte pas en allant bosser dans un bureau (contraire à mon but dans la vie) mais je sais maintenant que c'est temporaire et que je pourrai me débarrasser en grande partie de cette haine quand j'aurai accompli mon but.

J'espère que mon expérience fera avancer le débat

Pseudo :   Larm
 
Sujet : [Reponse]   Date :    03/05/2001 - 18:01:09

PasMoi, exposer son bonheur aux élus est une chose. Accorder son aide pour ceux qui souffrent en est une autre et j'encourage cela. Je ne sais pas où tu veux en venir mais pour empêcher quelqu'un de couler à pic comme tu dis, ne t'oblige pas à lui montrer à quel point tu es heureux pour voir en cela une forme d'aide. Il faut lui tendre une main et poser une action plus concrète au lieu de lui montrer tes belles grandes dents toutes blanches et à quel point tu as des amis si merveilleux, etc.

Pseudo :   Decency
 
Sujet : [Reponse]   Date :    03/05/2001 - 18:45:47

Larm, ton expérience est fort utile pour m'aider à me rappeler que malgré le temps qui passe, il n'est jamais trop tard pour faire ce que l'on a vraiment envie de faire. Il faut oser. Il faut se surprendre. Il faut se mettre en danger d'une certaine manière pour découvrir en soi l'inattendu.
Vois-tu, nous avons tous à un moment ou à un autre le sentiment d'être des victimes. C'est une lacune et dans cette vie il serait préférable d'être plus spectateurs qu'acteurs car nous jouons trop souvent à ce jeux de la victime des autres au lieu de prendre une bonne décision et de contempler ce qui s'offre à nous. D'avoir un but dans la vie est une chose mais c'est maintenant qu'il faut agir et non s'imposer un échéancier. Pourquoi ne pas faire un pied-de-nez à la vie et tout balancer tout de suite? Pourquoi sacrifier aux autres qui s'en foutent le peu de temps que nous avons? Pourquoi leur faits-tu ce cadeau au bureau? Ne serait-il pas mieux de travailler pour soi-même pour donner aux autres ensuite?
Nous sommes les artisants de notre vie unique sur terre et nous n'avons plus notre dignité lorsqu'on laisse les autres prendre ce qu'il y a de meilleur en nous, au détriment de notre équilibre psychique.

Ce n'est qu'à partir du moment où l'on est bien dans sa peau qu'il nous est possible de concrétiser nos rêves. Atteindre un but. Avec une mauvaise image de soi, nous rendons impossible et chimérique toute tentative dans l'atteinte de ce but.

Pseudo :   Decency
 
Sujet : [Question]   Date :    03/05/2001 - 20:20:05

Decency, pas loin de toi (si je t'ai bien compris), je crois que la Vérité est fondamentalement lié au Bonheur si bien que les gens souffrent le plus sont les plus disposés à la rencontrer -ceux qui se contentent du vague, de l'inconsistant de leurs sentiments, ceux qui fuient la douleur d'être, sont destinés au pourrisement, à la non-vie, la seule manière d'être, ce qu'il leur reste alors est soit mépris soit pire la haine.
Si ce Bonheur, cherché de hautes luttes, s'accorde enfin un jour, il faut le protéger "jalousement" (non égoïstement) du vulgaire de la masse humaine qui n'en a que faire, empêtrée qu'elle est dans des schémas stupides.
Et qu'on aille pas croire ce détachement aisé.

Pseudo :   rimé
 
Sujet : [Reponse]   Date :    03/05/2001 - 21:50:10

Il y a du vrai dans ce que tu dis. Mais pour ceux qui sont parvenu à côtoyer la Vérité ne se sont pour la plupart, rendu compte de sa présence. Nul ne peut prétendre détenir la Vérité puisqu'on est jamais bien certain sur ce qu'est la Vérité, et cela varie selon les interprétations de chacun. Ma Vérité à moi n'est pas nécessairement celle d'un autre.

Et puis il n'est certainement pas question de fuir la souffrance en se disant que cela est la solution.Je suggère de fuir la cause de la souffrance. Pour ce qui est de la souffrance, elle permet un exercice de conscientisation, et cela nous démontre qu'une action doit être posée. C'est un signal d'alarme cette souffrance qui résonne en nous comme une confidente intérieure qui nous murmure: arrête-toi et prends le temps d'examiner la situation. Nous devrions écouter plus souvent cette voix intérieure, en nous.

De toute manière l'être humain qui est capable de fuir la plus minime souffrance n'existe pas. Même un moine boudhiste en arrive au doute. L'exercice de fuite de la souffrance est selon moi un acte de désespéré qui ne se donne pas le temps d'écouter en lui-même pour lui éviter de se faire mal à lui et aux autres. Si je réfléchis bien, je trouve finalement utile de souffrir compte tenu que cela me démontre fermement que je suis dans l'erreur. Cela représente un défi à relever pour m'apprendre à ne pas commettre la même faute.

La douleur est donc un signal pour nous faire comprendre que l'on est pas à sa place. Cela ne doit pas faire en sorte pour nous dévaloriser, comme dans le cas de Larm qui s'ennuie au bureau. Mais moi à sa place je partirais si la situation est insupportable. Pour ne pas gaspiller toutes mes forces et concentrer mon potentiel dans la réalisation de mes objectifs vitaux.
Je parle en connaissance de cause pour avoir vécu plusieurs fois la même situation que Larm. Maintenant je n'applique que l'audace, l'action immédiate, beaucoup de créativité, et l'écoute attentive pour moins dépendre des autres. Et ce qui aide aussi, c'est de ne plus formuler d'attentes envers les autres.

Tu as bien parlé en disant "garder jalousement et non égoïstement son bonheur". Le bonheur c'est d'abord pour soi et les proches. Et nous avons le devoir moral d'aider ceux qui souffent, et non leur jeter notre bonheur en pleine figure. C'est indécent et cela n'attire que des ennuis.

Pseudo :   Decency
 
Sujet : [Recherche]   Date :    03/05/2001 - 21:52:31

Larm a probablement raison : chacun de nous a un but sur terre. On ne peut être heureux qu'en suivant sa vraie voie.
Mais comment trouver quel est ce but puisque l'homme n'est pas constitué d'un seul bloc ?
Mon instinct suit un but, mon émotion en suit un autre et mon intelligence encore un autre.
A quelle partie de mon "moi" dois-je m'identifier ?
Quel est mon "moi" véritable et le but qu'il poursuit ?
Il vaut mieux ne pas se tromper de réponse.
Je suppose que le vrai but est spirituel (si du moins la vie a vraiment un sens...)

Pseudo :   Atil
 
Sujet : [Memento]   Date :    03/05/2001 - 23:55:24

dommage qu'il n'y est plus de personne comme ghostdog
pour envoyer tout ça chier d'un bon coup...

je le ferais bien mais je suis trop de bonne humeur

(je me suis laissé aller ces temps ci, c'est pas terrible...)

Pseudo :   Usul
 
Sujet : [Recherche]   Date :    04/05/2001 - 04:16:42

Usul a besoin de repos...physique oui mais pas mental !

Pseudo :   S.O.S
 
Sujet : [Reponse]   Date :    04/05/2001 - 09:54:23

Atil,

Ce but qui m'est apparu clairement était caché par une fausse image que j'avais de moi, un manque de confiance en moi lié à...mes parents. Je m'étais identifié à l'image de 'feignant' que mon père s'entêtait à me répéter et je culpabilisais. Ainsi me demander ce que je voulais vraiment pour moi ne pouvait aboutir à une réponse 'vraie' car il fallait que la réponse ne puisse pas être considérée comme une quelconque preuve de feignantise.
Seulement j'ai compris que si je me montrais feignant sur certains points c'est tout simplement parce que les choses en question ne me motivaient pas et que cela me bouffait énormément d'énergie de lutter contre. Je sais que quand quelque chose me motive vraiment, je n'ai pas du tout une attitude de feignant.
Il a donc fallu que je puisse me défaire de l'image que mes parents ont posé sur moi pour enfin pouvoir me voir tel que je suis et le but m'est apparu comme évident.
ceci en grande partie grace à ma psychanhalyse... (n'en déplaise à certains).

Pseudo :   #Larm
 
Sujet : [Reponse]   Date :    04/05/2001 - 12:21:02

C'est vrai : nous perdons énormément de temps à poursuivre des buts qui ne sont pas les notres mais qui nous ont été imposés par d'autres.
Quel est le pourcentages de nos idées et aspirations qui ne sont que des imitations, des comportements de panurgisme, des réactions, des compensations, des trucs pour "faire bien", etc...
Quand allons-nous nous décider à être nous-même ?

Pseudo :   Atil
 
Sujet : [Reponse]   Date :    04/05/2001 - 16:10:49

Je constate en suivant la discution que dans l'ensemble
il y a une conscience collective qui aspire au changement.
Vraisemblablement c'est ce désir de réforme qui va nous
permettre d'accepter les 2 émotions qui mènent notre monde
l'amour, la peur(et leurs excroissances colère,peine,envie)
pour enfin mieux les contrôler. Et une fois que nous aurons
surmonté notre peur, " il n'y aura que l'amour" comme le disait si bien Brel.

Pseudo :   S£rp£
 
Sujet : [Reponse]   Date :    04/05/2001 - 16:41:42

votre attention s'il vous plait: le MDGMAV (Mouvement pour le Developpement de la Gentillesse dans le Monde et l'Abolition de la Violence) fera sa premiere action demain a paris.

rendez-vous a 9h00 place de la concorde. a 9h30, depart pour le metro, où nous embrasserons tout le monde pour prouver a l'humanité son amour pour elle-même.
naturellement, il sera distribué des pin's, des ballons, des autocollants et des cd-rom "je t'aime".
après 3 ou 4 heures d'amour fraternel dans les rames et les couloirs des transports souterrains, nous irons nous aerer au champ de mars pour y faire un barbecue geant. les nudistes sont les bienvenus, communion universelle oblige.
nous inviterons prioritairement les gens haïs d'habitude: les flics, les arabes, les juifs, les controleurs des impots et les huissiers de justice. sans oublier les pervenches qui ont la facheuse habitude de vous enerver en decorant vos essuie-glaces, et les gens qui ne savent pas conduire sur l'autoroute. et puis aussi les amateurs de techno a 3 heures du matin de l'appartement du dessus.

il y aura de l'eau fraîche, naturellement.

et toute la soiree et toute la nuit sera une fete a l'amour universelle. il n'y aura pas de preservatifs car il faut accepter et aimer l'autre avec tous ses defauts.

a tres bientot alors !

Pseudo :   fromageplus
 
Sujet : [Annonce]   Date :    04/05/2001 - 19:17:52

Et ce n'est pas tout, la grande attraction de cette
journée sera " Fromageplus qui montrera ses petites fesses "

Pseudo :   Fromagefesse
 
Sujet : [Psst]   Date :    04/05/2001 - 19:37:20

Fromageplus tu es un mal aimé qui est en mal d'aimer,
et je t'accepte.

Pseudo :   S£rp£
 
Sujet : [Question]   Date :    04/05/2001 - 19:37:45

Et en plus, du fromage à volonté........;o))

Pseudo :   l-@nge
 
Sujet : [Question]   Date :    04/05/2001 - 19:42:55

Et j'oubliais, une fois ta fête terminé Fromage Plus, tu nous diras tes conclusions?????????

Pseudo :   l-@nge
 
Sujet : [Psst]   Date :    04/05/2001 - 20:10:46

Et j'en rajoute, Fromageplus tu es un mal aimé qui est en mal d'aimer, et qui a du mal à aimer et je t'accepte.

Pseudo :   S£rp£
 
Sujet : [Sourire]   Date :    04/05/2001 - 20:51:16

De toute façon, il faut des opinions différentes si nous voulons vraiment dialoguer et remettre en question notre propre vision.

Pseudo :   l-@nge
 
Sujet : [Question]   Date :    04/05/2001 - 21:13:22

moi je t'accepte l'ange , mais je vais quand meme revenir sur ce qu'as dit "pamoi" en debut de discussion. "la haine est partout....qu'est ce qu'on fait ?????????" et bien on en parle se sera un bon debut ..oui la haine est partout , oui l'individualisme est de mise , oui on nous a bourrer le crane, à nous et à nos parents avant nous, de termes comme: "ambition , projet personnels ou réussite dans la vie" et on nous offrent en plus les moyens de réussir sa vie dans la vie et pour sa vie( formations=bonheur=famille=épanouissemnt de l'etre). mais merde je vis et je vivrai (enfin j'essaierai , etant moi meme contaminé) comme je l'entend au moment ou je vis.
mais revenons au debat , le probleme réside dans la force du capitalisme et l'oppression qu'il exerce, mais les mots ssont jetté le changement viendra de lui meme , si on l'attend, ou plus vite et comme on l'entend si l'on prend la peine de pointer du doigt le probleme , l'analyser clairement , voir ce qu'il a de bon faire murir le changement

Pseudo :   frederic
 
Sujet : [Reponse]   Date :    04/05/2001 - 22:40:59

C'est vrai qu'on progresse, vous voyez l-@nge a vu dans
les paroles "Fromageplus tu es un mal aimé qui est en mal d'aimer, et qui a du mal à aimer et je t'accepte." que Serpe
à dites un réel mépris dissimulé derrière le (je t'accepte)
La haine se cache souvent dans des replis subtiles.
La réplique d'l-@nge porte en elle la véritable acceptation
de la différence, et pour moi c'est ça le changement.
1-@ange est prêt pour la consécration d'@rch@nge

Pseudo :   PasMoi
 
Sujet : [Reponse]   Date :    04/05/2001 - 23:01:40

Bof !

Pseudo :   Fromagemoins
 
Sujet : [Question]   Date :    05/05/2001 - 03:03:02

Moi @rch@nge!!!!!!!! bof! PasMoi...

Pseudo :   l-@nge
 
Sujet : [Question]   Date :    05/05/2001 - 15:52:51

ne sois pas si modeste ange !!.

Bonjour a tous d'ailleurs.

Pseudo :   #kamel le juste
 
Sujet : [Reponse]   Date :    05/05/2001 - 16:09:06

PasMoi tu dis :" C'est vrai qu'on progresse, vous voyez l-@nge a vu dansles paroles "Fromageplus tu es un mal aimé qui est en mal d'aimer, et qui a du mal à aimer et je t'accepte." que Serpe"
Moi S£rp£ je dis que tu m'as mal interprété. En voici une autre preuve.Il y a fromageplus et fromagemoins la différence entre les deux est qu'il dégage.....dégage plus ............dégage plus ou moins d'agressivité et
je l'accepte!

Pseudo :   S£rp£
 
Sujet : [Reponse]   Date :    05/05/2001 - 17:26:23

vous avez fini vos conneries oui ???
;o))
l'absurde a le merite de dechainer les passions !

Pseudo :   fromageplus for ever
 
Sujet : [Reponse]   Date :    05/05/2001 - 17:34:24

cela dit, ce fut une fete formidable!
vous auriez du venir !
nous nous sommes aimés entre gens haïs, nous avons aimé la musique que tout le monde deteste, nous avons aimé danser ce que les gens n'aiment pas danser, nous avons aimé le cosmos tout entier, et l'harmonie universelle s'est faite amour sous les cieux etoilés de cette nocturne ceremonie grandiose que nos coeurs faisaient vibrer de toute la chaleur de nos ames desireuses d'aimer et de se savoir aimé.
j'ai même aimé un colonel de l'armée qui m'a dit "vous avez raison, nous repondrons AMOUR a ceux qui nous enverrons des bombes".

Pseudo :   fromageplus for ever in the sky and the moon in the night
 
Sujet : [Question]   Date :    05/05/2001 - 20:05:05

Bonne soirée fromageplus ;o))

Pseudo :   l-@nge
 
Sujet : [Question]   Date :    05/05/2001 - 20:49:19

Bon tu vois que la vie peut-être belle fromageplus.
Mais tu as oublié de nous parler de l'attraction de cette
journée qui devait être :" Fromageplus qui montrera ses petites fesses " Pseudo : Fromagefesse
Comment elles étaient.....ces petites fesses de fromage ?
Ça va, je te taquinais , je t'aime bien car tu mets de la
couleur dans la discution. Le monde il est BEAU !

Pseudo :   S£rp£
 
Sujet : [Reponse]   Date :    07/05/2001 - 18:08:07

l'an prochain, meme jour meme heure a jerusalem !
vous serez aussi de la partie j'espere !
cerclo: un petit sponsoring serait le bienvenu pour financer cette manifestation du MDGMAV.

Pseudo :   fromageplus. nota : je vous aime. tous.
 
Sujet : [Memento]   Date :    08/05/2001 - 13:31:35

Ai-je bien lu !!!!!!??????
"Pseudo : fromageplus. nota : je vous aime. tous."

Alors là, notre fromageplus est tout près de nous faire
une déprime!!!
Je t'en pris il faut que tu réagisses mon grand.

Pseudo :   §£rp£
 
Sujet : [Question]   Date :    09/05/2001 - 20:42:07

§£rp£: ça se prononce comment ??

Pseudo :   caius fromageplus, 3eme legion, 2eme cohorte.
 
Sujet : [Reponse]   Date :    10/05/2001 - 00:36:23

Salut fromageplus, c'est tout simple, tu ne prononces
pas le H et le A reste muet.
En fait, ça tire plus sur le hiéroglyphe je te le concède.

Pseudo :   §£rp£
 
Sujet : [Reponse]   Date :    10/05/2001 - 11:17:57

Ce que j'aime dans le fromage, ce sont les trous.
fromage plus, n'y vois pas d'allusion mal placée hein !

Pseudo :   Ce qu'il fallait dire
 
Sujet : [Question]   Date :    10/05/2001 - 11:27:44

Et pour en revenir à la haine?
parce que bon...si je veux voir le genre de discussions juste au dessus, autant que j'aille dans le forum 'le bistrots des copains'...

Pseudo :   Larm
 
Sujet : [Reponse]   Date :    10/05/2001 - 11:36:26

Larm, tu veux du tout cuit ?
Tu as envie de parler de la haine, pourquoi n'en parles-tu pas pour amorcer la discute ?
Parle-nous de ton voisinage par exemple, parle-nous de quelque chose de vécu, ou bien parle-nous de la haine en général...
En particulier, détestes-tu les gens haineux, éprouves-tu de la haine envers eux ?
On dit que la haine engendre la haine...

Pseudo :   celui qui aime les trous dans le gruyère
 
Sujet : [Reponse]   Date :    10/05/2001 - 11:47:38

Du vécu :
je déteste un type qui m'a déçu. J'avais placé ma confiance en lui et il s'en est servi pour me ridiculiser devant une quinzaine de personnes. Il y a de cela des années. Seulement je me rend compte aujourd'hui que les quelques personnes qui m'ont déçu et que je peux dire que je hais, sont des personnes qui ne m'ont pas menti sur leur être avant de me trahir. Ils m'ont bien parlé des trahisons qu'ils faisaient aux autres, et moi j'ai cru que je serai l'exception.
Dans mon cas, la haine de l'autre est un moyen de ne pas me "haïr" pour mes erreurs. Je n'aurais pas du mettre ma confiance en eux, ils me l'ont montré mais j'ai préféré fermer les yeux.
La haine de l'autre est donc une alternative sournoise à la remise en question de soi (dans mon cas).

Pseudo :   Larm
 
Sujet : [Reponse]   Date :    10/05/2001 - 15:05:59

Pour être sournois c'est sournois.
Le ridicule ne tue pas, même s'il fait du mal... à l'ego.
D'où vient la haine sinon de l'ego ?
Tu as fait confiance en des gens qui ont dit avoir trahi plusieurs fois... Ne serais-tu pas un peu masochiste ?
Bon, s'ils quelqu'un t'a promis de changer, s'il a su gagner ta confiance, à la limite, cette confiance que tu lui as donnée est toute à ton honneur mais entre nous ce n'est pas toi qui a commis une erreur. Je ne pense pas que faire confiance soit une erreur, c'est plutôt trahir une confiance qui en est une. Si tu perds la confiance en tout le monde, alors non seulement il t'aura trahie mais en plus il t'aura pourri la vie. Ne lui fais pas ce cadeau.

Sèche tes larmes Larm, il n'en vallait pas la peine c'est tout.
Amitiés.
Chante la vie chante, comme si tu allais mourrir demain, comme si plus rien n'avait d'importance, chante oui chante...

Pseudo :   L'homme qui aime les trous dans le gruyère
 
Sujet : [Question]   Date :    10/05/2001 - 16:22:32

Une certaine haine est reliée à l'orgueil !
Je hais un type parce qu'il m'a trahi( au fond c'est égo qui en a pris un coup).
Je hais mon voisin parce qu'il affiche ses richesses( mon égo aimerait pouvoir en étaler autant)
Je hais mon patron ( mon égo n'aime pas recevoir des ordres)
Mais le raisonnement s'arrête là, car si je hais la guerre
ou la polution ça n'a rien à voir avec l'orgueil. Elle vient
d'où alors ?

Pseudo :   PasMoi
 
Sujet : [Reponse]   Date :    10/05/2001 - 16:42:21

La pollution et la guerre ne sont pas des êtres humains, même si c'est le fait d'êtres humains.
Et ces êtres humains ?
Je pense qu'il est difficile d'aimer Hitler pour beaucoup de monde, mais le haïr ne sert à rien en soi, cela n'enlève pas les souffrances qu'il a générées, ce n'est pas CONSTRUCTIF.
Tu demandes d'où vient la haine de la guerre et de la pollution. Je pense qu'elle est un réflexe protecteur, mais qu'il est possible de le modifier. Les nazillons qu'on avait endoctrinés aimaient bien la guerre, les fils de patrons d'usines polluantes se fichent bien de la pollution puisqu'ils apprennent que le profit est plus important.
On peut apprendre à un enfant à ouvrir les yeux ou bien à les fermer...

Pseudo :   L'homme qui aimait les trous dans le gruyère
 
Sujet : [Reponse]   Date :    10/05/2001 - 18:39:07

Haïr les gens "mauvais" c'est se rabaisser à leur niveau.
Pourquoi répondre à la haine par la haine. Si on agit comme ca se sera une chaîne sans fin.
Haïr son ennemi est inutile; il est plus constructif d'essayer de le COMPRENDRE. Une fois qu'on le comprends, parfois on ne le hais plus : on se rends compte que le mobile de ses actions étaient la peur, la souffrance ou sa propre incompréhension envers nous.
Comme le disait ce proverbe indien :"Je ne juge pas mon frêre avant d'avoir fait 5 km dans ses mocassins".
Hugh !...

Pseudo :   Atil
 
Sujet : [Reponse]   Date :    10/05/2001 - 22:42:06

Et puis n'oublions pas que tu as aussi la possibilité d'ignorer ceux qui ont le malheur de ne pas avoir la même opinion que la tienne...

Pseudo :   Decency
 
Sujet : [Reponse]   Date :    11/05/2001 - 11:41:59

resumons:
la haine, c'est en avoir marre de son voisin parce qu'on veut privilegier sa petite personne, et pourquoi pas en humiliant un peu le voisin en question.

un excellent médicament contre la haine:
-l'intelligence du coeur

ou, plus audacieux:
-aimer ses ennemis.

mais bon, on ne changera pas l'humanité.

Pseudo :   fromageplus
 
Sujet : [Reponse]   Date :    11/05/2001 - 11:43:58

autre chose:
je me sens visé dès qu'on parle de fromage, alors avis a la population: je suis un fromage sans trous. merci.

Pseudo :   fromageplus
 
Sujet : [Rire]   Date :    11/05/2001 - 14:43:24

Voilà des personnes qui n'ont toujours pas compris ce qu'est la nature humaine et qui n'ayant rien compris seront les premiers à dire OUI aux manipulations génétiques sur l'homme dans le but de créer le MEILLEUR DES MONDE où tous le monde sera gentil et con…
Alors, arrétez de pleurnicher sur votre sort et sur la haine et bien d'autres sentiments qui nous habitent et qui font la complexité et la richesse de l'homme et de la femme…
S'il la haine n'existait pas, la peur ne serait pas non plus présente tout comme l'instinct de survie et bien d'autres émotions…puisqu'il s'agit d'un ensemble indissociable…

Et les solutions du style: le bonheur, le partage des richesses, l'amour,…sont des illusions qui continueront à faire fantasmer tous ceux qui n'auront pas assimiler l'idée que ces même solutions contiennent également une part d'émotions négatives…Le bonheur des uns fait le malheur des autres, le partage des richesses ne se fait pas sans douleur ni convoitise, l'amour est aussi un lieu où s'affrontent le pouvoir et la jalousie…

Mais peut-être certains d'entre vous veulent-ils faire de l'homme un légume de guimauve ou une machine de bien-être…Tout cela est bien monotone!

Pseudo :   Sagesse
 
Sujet : [Reponse]   Date :    11/05/2001 - 15:03:36

Le jour ou nous cesserons de rechercher le pouvoir, le bonheur, l'amour, la richesse et autres attrapes-nigauds, il n'y aura plus de haine ni de guerre.
Ce ne sera pas la monotonie mais la sérénité.
Mais ca, il faut connaitre pour savoir l'apprécier.

Il ne faut pas confondre non plus les gentils-parcequ'ils-sont-cons et les gentils-parcequ'ils-sont-sages.

Pseudo :   Atil
 
Sujet : [Sourire]   Date :    11/05/2001 - 16:35:19

Bien dit Atil

Bonne journée

Pseudo :   l-@nge
 
Sujet : [Psst]   Date :    11/05/2001 - 17:21:48

Alons Atil la sagesse dit que tu dois aimer les
gentils cons comme les gentils sages !!!

Pseudo :   §£rp£
 
Sujet : [Reponse]   Date :    11/05/2001 - 17:40:59

Gentil Atil qui nous dit :"Haïr son ennemi est inutile; il est plus constructif d'essayer de le comprendre "
:"Je ne juge pas mon frêre avant d'avoir fait 5 km dans ses mocassins".
Lorsque ton voisin écoute la radio à faire sauter les
tympans, et que ça fait 10 fois que tu l'avises qu'il te dérange et que malgré tout il en rajoute...est-il possible de l'ignorer ?
Il ne s'agit pas d'un ennemi, mais j'ai beau me
dire :" je comprends mon voisin il aime écouter la radio avec le volume au maximum, ça doit le détendre "
Il ne se passe rien de très extraordinaire sur ma personne et le son me tape toujours sur les nerfs.
Et j'ai encore moins le goût de me taper un 5 km dans ses mocassins!

Pseudo :   Méchantvoisin
 
Sujet : [Rire]   Date :    11/05/2001 - 18:04:25

Ah! Ah! Ah! Enfin, une note légère pour faire changement. Elle est bien bonne celle-là, et empreinte d'une certaine vérité. Avis à ceux qui se prennent trop au sérieux...

Pseudo :   Decency
 
Sujet : [Reponse]   Date :    11/05/2001 - 18:50:46

il a raison.
le voisin qui ecoute sa radio a fond a 2 heures du matin, c'est un exemple comme un autre de cretins qui vous enerve.

quelle est la cause de votre enervement ?
le bruit ? non
le bruit parce que c'est la 10eme fois ce mois ci ? non
le voisin qui comprend pas qu'il est lourd ? non
le voisin qui est egoiste ? non
le voisin qui n'a pas ete eduque et qui ne veut pas savoir qu'il vit en societe ? OUI

la boucle est bouclee: la vie en societe est faite de codes indispensables pour le bien etre de tous. et quand un GROS CONNARD DE MERDE fout sa radio a fond toutes les nuits, on a la HAINE.

j'ai dit.

Pseudo :   gruyereplus
 
Sujet : [Annonce]   Date :    11/05/2001 - 21:59:00

J'ai vécu en studio pendant plusieurs années, c'était très mal isolé. Vers 3-4 heures du matin parfois le voisin du haut mettait sa chaîne en route, quand je tapais pour qu'il arrête, arrêtait un peu, puis la remettait quelques minutes plus tard en marche. Je l'ai menacé d'appeler les flics en allant monter le voir, il m'a répondu "vous n'êtes pas très aimable".
J'avais les nerfs, il m'était difficile de l'aimer je l'avoue. Le lendemain, je jouais du piano assez fort de bon matin pour me venger ou bien je mettais ma chaîne après avoir dormi plus ou moins bien avec des boules quies. Ce n'était pas une réaction très intelligente je l'avoue, mais j'en étais là.
Le gardien de l'immeuble m'avait dit qu'il fallait vraiment appeler la police, que je n'étais pas le seul à m'être plaint d'eux. Mais je me disais que desfois je devais les déranger avec le piano le week-end, même sans vouloir le faire exprès. J'hésite à vous raconter la suite... Si, de toutes façons je ne risque rien. J'avais fait des recherches ésotériques et je savais que je ne pouvais pas leur nuire par le biais de la magie sans me nuire à moi-même. Alors j'ai fait la chose suivante : j'ai entouré les lieux par la pensée d'un simple bouclier protecteur et je m'exerçais SANS haine à visualiser les sons qu'ils m'envoyaient le soir leur revenir dans la tête. Parfois c'étaient des bruits de vaisselle, des cris. Mais dès qu'ils cessaient, je ne visualisais plus rien car il ne s'agissait que d'une protection et non d'une vengeance, ainsi, je ne me créais pas de Karma, au contraire, je les visualisais calmes et détendus.
Un soir, ils avaient invité des gens et recommençaient leurs bruits. Je continuais inlassablement, surtout en faisant attention de ne jamais développer de haine, avec application et beaucoup de concentration, en les visualisant plus tard plus calmes, plus respectueux des autres, en souhaitant leur évolution.
Je passe sur les techniques ésotériques qui permettent d'établir un bouclier d'énergie, cela est sans importance.
Le matin qui suivaient je les entendis vomir, et quelques jours plus tard ils quittaient les lieux. Avec le gardien d'immeuble nous sommes allés voir la salle de bains car j'avais eu des inflitrations dans le plafond.
Tout était moisi, les meubles étaient à moitié détruits. Je n'avais vraiement pas eu de chance.
Quant au voisin du dessous, il fumait comme un pompier et comme je ne fumais pas à cette époque, cela me dérangeait terriblement, surtout lorsqu'il allait sur son balcon pour fumer parfois pendant des heures. Les canaris en toussaient, tout était imprégné. Je trouvais ce voisin "con", j'avais une fois de plus du mal à ne pas le haïr parfois, mais j'y travaillais activement car j'avais envie de me détendre et j'avais appris que nous étions venus apprendre l'amour sur terre.
Qui plus, j'avais vécu des expériences transpersonnelles qui m'avaient convaincu que nous ne sommes pas là pour rien.
J'allumais de l'encens, j'essayais de le visualiser débarrassé de sa satanée cigarette. J'appris un été qu'il s'était jeté de son balcon (troisième étage, donc pas vraiment un suicide, mais il marchait depuis avec une canne). Dèslors, c'est moi qui me trouvais con, d'autant que quelques temps après je me mis aussi à fumer.
Il fumait parce qu'il avait des problèmes et que c'était le seul moyen qu'il avait trouvé pour les supporter. Plutôt que de me concentrer sur ce désagrément EXTERIEUR, j'aurais pu me soucier de sa souffrance intérieure !
Il est possible que les lieux aient eu une influence sur nous tous, moi y compris.
En fait, j'étais parfaitement EGOISTE et je me suis fait terriblement peur le jour où je l'ai compris.
Ce ne sont pas les autres que j'aurais dû vouloir changer mais moi-même, et en particulier faire en sorte de quitter les lieux puisque c'est MOI qui ne les supportais plus.

A plus

Pseudo :   Un habitué de ce forum
 
Sujet : [Reponse]   Date :    12/05/2001 - 13:16:31

ça c'est une histoire...

j'avais quelque chose à dire, du coup j'ai oublié

Pseudo :   Usul
 
Sujet : [Rire]   Date :    12/05/2001 - 13:33:07

Le jour où…………
Ouais, il y en a qui rêveront encore et toujours en pensant que leurs rêves deviendront réalité…comme les poules qui rêvent d'avoir des dents…
La sérénité commence par se rendre compte de cette impossibilité…
Mais, enfin, si ça te fait plaisir de croire et d'espèrer qu'il n'y aura plus, un jour, toute cette engeance, libre à toi.L'espoir fait vivre, mais à trop espèrer des utopies ça fini par rendre crétin et nocturne!

Quant à aimer les gentils, chacun son truc; je préfère leur botter le derrière pour leur apprendre à être méchant…
La gentillesse n'a de sens et s'apprécie que si on vit au moins une fois son contraire…
En effet, c'est l'opposition qui donne un sens et qui définit l'opposé de l'opposant et inversement: la liberté n'a de sens que s'il y a privation de liberté comme la justice n'a de sens que s'il y injustice…Pour l'amour, c'est idem avec la haine!

Pseudo :   Sagesse
 
Sujet : [Reponse]   Date :    12/05/2001 - 14:17:24

Apprenons à comprendre les "gros connards" qui nous emmerdent.
Mais comprendre ne nous dispense pas d'agir.
Comprendre autrui nous permet de trouver une solution intelligente au problème... sans haine inutile.
Si nous nous laissons emporter par la colère, notre réaction sera excessive et maladroite. Elle n'arrangera pas le problème mais l'augmentera. En effet, le "gros connard" se sentira attaqué et il se transformera en notre pire ennemi.

Si une victime s'énerve face à un gros connard, le résultat est qu'on se retrouvera avec deux gros connards surexcités... ce qui ne me semble pas correspondre au but recherché.

Pseudo :   Atil
 
Sujet : [Reponse]   Date :    12/05/2001 - 23:15:12

C'est vrai que parfois la haine engendre la colère
et que la colère est une énergie très négative.C'est vrai que cette dernière, plus souvent qu'autrement nous sert très mal, mais bon Dieu qu'elle fait du bien parfois.
Et lorsque l'on saute les plombs, ça inverse les rôles,
permettant ainsi aux autres d'essayer de nous comprendre.
Et puis selon les écritures,le Christ se serait payé une sainte colère, nous y avons droit nous aussi non ?
Pour en revenir à la haine; parfois je hais pour mieux
aimer et parfois j'aime pour mieux haïr.

Pseudo :   §£rp£
 
Sujet : [Question]   Date :    13/05/2001 - 18:12:28

NON mais,non mais
( Apprenons à comprendre les "gros connards" qui nous emmerdent Pseudo : Atil )
AAAAAAAAtil ! Est-ce bien ainsi que tu parles de moi en mon absence ??
Non seulement tu prononces ces paroles peu respectueuses sur
moi,il faut que tu en rajoutes :"En effet,le gros connard se sentira attaqué et il se transformera en notre pire ennemi " Pseudo Atil
Atil, ce que l'on dit sur des autres on le devient !
Bon connard en moins, ton intervention est tout à fait juste, se mettre dans la peau de l'autre peu nous aider à mieux le comprendre, mais des fois y a de ces peaux...

Pseudo :   Piégeur
 
Sujet : [Question]   Date :    14/05/2001 - 04:24:59

En effet, c'est l'opposition qui donne un sens et qui définit l'opposé de l'opposant et inversement: la liberté n'a de sens que s'il y a privation de liberté comme la justice n'a de sens que s'il y injustice-#8230;Pour l'amour, c'est idem avec la haine Pseudo : Sagesse

Alors qui dois-je haïr pour aimer ?

Pseudo :   ???
 
Sujet : [Reponse]   Date :    14/05/2001 - 07:43:27

N'oublions pas qu'il existe aussi la "voie du juste milieu", celle qui se trouve à mi-chemin des extrèmes. N'est-ce pas cette voie qui est la plus sage ?

Ps : Je pense que Jésus, tout comme les sages zen, était capable de controler sa colèrei et de l'utiliser comme un comédien sans se laisser emporter par celle-ci.

Pseudo :   Atil
 
Sujet : [Question]   Date :    14/05/2001 - 19:19:30

Alors si je hais à moitié
je vais aimé à moitié ! Je déconne...
Hé Atil, tu oublies que Jésus à piquer toute une
colère dans le Temple. Cette fois là son système
d'auto-régulation n'a pas fonctionné ???

Pseudo :   PasMoi
 
Sujet : [Reponse]   Date :    14/05/2001 - 21:37:20

Jésus était divisé entre sa nature divine et sa nature humaine. Donc, il pouvait avoir ses failles lui aussi...

Pseudo :   Decency
 
Sujet : [Rire]   Date :    14/05/2001 - 21:50:39

Je ne vous demande pas d'haïr pour aimer!
J'ai ecris que l'amour se définissait par rapport a son contraire…De manière général, l'amour c'est le contraire de la haine.L'opposé définit l'opposant et inversement!

Pseudo :   Sagesse
 
Sujet : [Reponse]   Date :    14/05/2001 - 21:56:53

Je précise ce que je voulais dire : certains "gourous" orientaux font semblant de piquer de grosses colères afin d'obtenir certaines réactions de leurs élèves. C'est un truc qui, à ma connaissance, est surtout utilisé dans le bouddhisme zen.
Moi-même il m'est déja arrivé de jouer la comédie et de faire semblant de piquer une grosse colère afin de faire réagir les stagiaires dont je m'occupais...ou alors je me forcais à "tomber" en colère tout en gardant la possibilité de sortir de cette colère dés que je le voulais.
Le tout est de jouer avec cette émotion sans se laisser emporter pae elle.
Cette petite gymnastique mentale est beaucoups plus facile à maitriser qu'on ne pourrait le croire. Il suffit de garder sa lucidité.
Je pense que Jésus agissait de même.
Mais, bien entendu, ce n'est qu'une supposition de ma part.

Pseudo :   Atil
 
Sujet : [Reponse]   Date :    14/05/2001 - 22:25:43

De toute façon il n'est pas nécessairement vrai que Jésus aie réellement piqué une colère, tout comme le soit-disant déluge avec Noé... L'image de la colère de Jésus n'était peut-être qu'une façon dans la Bible pour illustrer le message qu'elle comporte. Par-exemple, Jésus aurait eu des frères et des soeurs et pourtant rien de cela n'est mentionné dans la Bible.

Pseudo :   Decency
 
Sujet : [Rire]   Date :    14/05/2001 - 22:50:08

Il avait même des chiens et des chats, une girafe aussi!
Pour se rapprocher de dieux…et, oui en montant le long de son cou!
Cel non plus n'est pas mentionné dans le Bible!


Pour rester Zen, je propose le tapis volant!

Pseudo :   OUAIS
 
Sujet : [Recherche]   Date :    15/05/2001 - 07:49:50

Decency nous dit : "Jésus aurait eu des frères et des soeurs et pourtant rien de cela n'est mentionné dans la Bible."

et pourtant il suffit de lire la bible :

"Jésus partit de la, et se rendit dans sa patrie....
Beaucoup de gens qui l'entendirent étaient étonnés et disaient : D'où lui viennent ses choses ?...
N'est-ce pas le charpentier, le fils de Marie, le frêre de Jacques, de Joses, de Jude et de Simon ? et ses soeurs ne sont-elles pas ici parmi nous ? (Marc 6-3)

Par contre je reconnais qu'on ne parle pas tellement de sa girafe ;0)

Pseudo :   Atil
 
Sujet : [Reponse]   Date :    15/05/2001 - 11:01:48

oui, c'est mentionné en plusieurs endroits. dans les actes des apotres, je crois que c'est encore dit une ou deux fois.

Pseudo :   fromageplus
 
Sujet : [Question]   Date :    15/05/2001 - 15:16:34

"N'est-ce pas le charpentier, le fils de Marie, le frêre de Jacques, de Joses, de Jude et de Simon ? et ses soeurs ne sont-elles pas ici parmi nous ? (Marc 6-3)"
Pseudo : Atil
Et qui nous dit qu'on ne parle pas des frères et soeurs de Jésus dans le sens de:" nous sommes tous frères et soeurs?"
La fraternité ne vient pas d'être inventé .
Le beau côté de la bible, est qu'elle a tellement été bien
écrite que tout le monde y trouve la réponde qu'il veut.
Un peu comme l'horoscope quoi !!!
Oh Dieu que je suis odieux !

Pseudo :   Piégeurodieux
 
Sujet : [Desole]   Date :    15/05/2001 - 16:23:47

Ah merci Atil, apparemmment j'ignorais ce passage dans la Bible. Mais on en parle pas beaucoup de ça, il est même rarement mentionné dans les écrits.

Pseudo :   Decency
 
Sujet : [Reponse]   Date :    15/05/2001 - 16:46:42

il y a même énormément de passage dans la bible
qui n'ont jamais été cité tout simplement parce
qu'ils sont parfaitement incompréhensible,
parfois même intraduisible

Pseudo :   Usul
 
Sujet : [Sourire]   Date :    15/05/2001 - 16:49:53

ça fait un peu l'effet de quand M6 coupe
la retransmission en direct du loftstory
en mettant un panneau
"PROBLEME TECHNIQUE"

moi, je trouve ça louche

Pseudo :   Usul
 
Sujet : [Rire]   Date :    15/05/2001 - 16:59:15

mdr

Pseudo :   #Larm
 
Sujet : [Question]   Date :    15/05/2001 - 17:10:03

C'est vrai Usul, beaucoup de passages sont difficiles
d'interprétation dans la bible. Pourquoi avoir fait compliqué quand on aurait pu faire simple ?

Pseudo :   PasMoi
 
Sujet : [Sourire]   Date :    15/05/2001 - 17:26:30

Pour faire réfléchir des gens comme toi, qui n'ont pas peur de leurs "sentiments profonds"... ;)
Je plaisante, évidemment.

Pseudo :   Decency
 
Sujet : [Recherche]   Date :    15/05/2001 - 18:18:12

Autre passage trés génant pour l'interprétation officielle de la bible :
(Tertulle parlant à Paul pour accuser Jésus)
"Nous avons trouvé cet homme, qui est une peste, qui excite des divisions parmi tous les juifs du monde, qui est le chef des nazaréens, et qui a même tenté de profaner le temple."
(Actes des apôtres 24.5)
Selon ce texte, "Jésus le nazaréen" ne voulait pas dire "Jésus né à Nazareth" (version officielle) mais "Jésus de la secte des nazaréens". (Ce qui est plus logique lorsqu'on lit la bible originelle en araméen).
Qui étaient les nazaréens ? C'étaient une branche des Esséniens (inventeurs du baptème par l'eau et dont Jean-baptiste faisait partie). Les nazaréens utilisaient plutôt le baptème par onction d'huile. Un initié baptisé par l'huile était appelé un "christ", c'est à dire "celui qui est oint". Les nazaréens existaient aussi à Alexandrie ou les grecs les appelaient "thérapeuthes" car ils soignaient par imposition des mains.
Tout cela tient debout il me semble... alors pourquoi avoir inventé cette fable de la naissance de Jésus à Nazareth ? En fait il est bien dit aussi qu'il était de Bethléem, non ?

Bon, mais il est vrai que tout ca n'a rien à voir avec le thème de la discu'.
J'me suis laissé un peu entrainer par ma passion de l'histoire ancienne.

Pseudo :   Atil
 
Sujet : [Reponse]   Date :    15/05/2001 - 20:02:04

(Bon, mais il est vrai que tout ca n'a rien à voir avec le thème de la discu'.J'me suis laissé un peu entrainer par ma passion de l'histoire ancienne. Pseudo : Atil)

Ici aussi je crois bien que tout a pas mal été dit sur
la haine. Merci encore à ceux qui ont participés.

Atil, il y a peut-être une discution à amorcer sur les passages non éclaircis de la bible ?

Pseudo :   PasMoi
 
Sujet : [Reponse]   Date :    16/05/2001 - 01:44:01

j'ai quelques passages incompréhensibles de la bible là, sous la main,
Atil, étant passionné d'histoire tu pourrais peut être
m'éclaircir et me retirer un doute ...

Pseudo :   Usul
 
Sujet : [Question]   Date :    16/05/2001 - 02:03:02

GENESE

1-26 : Dieu dit : "faisons l'homme à notre image, selon notre ressemblance et qu'il soumette les poissons de la mer ..."

L'emploi de la troisième personne du pluriel peut laisser penser qu'il existe plusieurs Dieux. De plus, comme nous allons le voir ensuite, on utilise dans ce début de texte un terme générique de "Dieu" et à aucun moment il n'est nommé par son nom de "Yavhé". Nous pouvons donc penser que le Dieu créateur de l'humanité n'aurait pas été le même que celui décrit plus loin ...

3-23 : "le Seigneur Dieu l'expulsa du jardin d'Eden (Adam) pour cultiver le sol d'où il avait été pris. Ayant chassé l'homme, il posta les chérubins à l'orient du jardin d'Eden avec la flamme de l'épée foudroyante pour garder le chemin de l'arbre de Vie"

Les chérubins apparaissent ici. Contrairement à la version officielle et simpliste qui veut que les chérubins soient la représentation multiple de Dieu sur terre, nous verrons qu'ils ont pour le moins " caractère humain " notamment quand Loth leur prépare un repas (ils mangent donc !) , leur propose de se laver les pieds, de se reposer (ils seraient donc de chair et d'os !).

Dans un autre passage, un chérubin se bagarre même avec Jacob (Genèse 32-23). Un simple mortel pourrait il se battre avec un Dieu ou ses représentants ?

Il y a là une incohérence et cela ôte aux chérubins ( les anges ) leur appartenance "divine".

Tandis que les épées foudroyantes se retrouvent également dans des textes Egyptiens et Indiens ( Mahabaratha) ; elles auraient (d'après les textes) le pouvoir de lancer des éclairs et de faire exploser leurs cibles. C'est pour le moins surprenant de retrouver un tel armement décrit avec précision à cette époque...

Quant à l'Arbre de Vie, si bien protégé, n'aurait-il pu être une colonne, un pilier, un temple, un endroit somme toute sacré et inaccessible où sont enfermés ou écrits les principes de la Création ?

5-23 : "Hénoch vécu en tout 365 ans. Ayant suivi les voies de Dieu, il disparu car Dieu l'avait enlevé.

Outre sa durée de vie de 365 ans, Hénoch se distingue par le fait d'être "enlevé" par Dieu avant de mourir ( cf livre d'Hénoch).


6-1 : "Le déluge : Alors que les hommes avaient commencé à se multiplier sur la surface du sol et que des filles leur étaient nées, les fils de Dieu virent que les filles d'homme étaient belles et ils prirent pour femmes celles de leur choix".

N'est ce pas comme cela que commence toute colonisation ? ( à noter que plusieurs fois Yavhé grâce à ses pouvoirs rendra des femmes stériles ou enceintes ). Ici il y a bien et sans équivoque, rencontre des fils du ciel et des filles de la terre.


19-26 : "La femme de Loth regarda en arrière et elle devint une colonne de sel. Abraham se rendit de bon matin au lieu où il s'était tenu devant le Seigneur, il porta son regard sur Sodome, Gomorrhe et tout le territoire du district ; il regarda et vit qu'une fumée montait de la terre comme la fumée d'une fournaise."

...sans commentaire...



EXODE

19-16 : "Or, le troisième jour quand vint le matin, il y eut des voix, des éclairs, une nuée pesant sur la montagne et la voix d'un cor très puissant; dans le camp, tout le peuple trembla. Un peu plus loin ... le mont Sinaï n'était que fumée, parce que le Seigneur y était descendu dans le feu ; sa fumée monta comme la fumée d'une fournaise et toute la montagne trembla violemment. La voix du cor s'amplifia : Moïse parlait et Dieu lui répondait par la voix du tonnerre."

Première description détaillée de l'arrivée de Yavhé.

Comme dans un passage d'Ezechiel relantant un déchirement du ciel, il y a d'abord un grondement, puis un passage qui s'ouvre à travers une nuée d'éclairs puis enfin le bruit assourdissant d'un appareil.



20-4 : "Tu ne te feras pas d'idole ..." Un peu plus loin : "Tu ne te prosterneras pas devant ces Dieux et tu ne les serviras pas car c'est moi le Seigneur, ton Dieu, un Dieu jaloux ..."

Comme par exemple dans le Deutéronome, Yavhé se défini lui même comme un dieu jaloux ,vengeur et irascible.

Ce comportement est véritablement paranoïaque envers les autres divinités ( notamment Baal). C'est pour le moins surprenant venant d'un dit Dieu. C'est, me semble-t-il, un point très important de la Bible qu'il faut souligner.

Car enfin, si il était le créateur du monde (cf la Genèse), il n'aurait pas créé d'autres divinités lui faisant concurrence..

On a ici l'impression très forte que Yavhé et les dieux de la Genèse sont bien distincts.

Les premiers auraient été les colonisateurs de notre monde , Yavhé lui , aurait tenté de diriger les peuples par la force bien plus tard.








note d'Usul

une petite théorie perso...
l'imagination humaine est bien peu étendu,
il est quasi impossible d'imaginer quelque chose
que l'on n'a pas observer, si ce n'est en mélangeant
du jaune et du bleu pour obtenir du vert...

nous avons beaucoup d'imagination parce que depuis
tout petit nous regardons beaucoup de conneries
à la télévision, mais toute imagination nécessite
une source d'inspiration

pour le prouver il suffit d'imaginer un extraterrestre
sans bras, sans tête, sans jambe, sans yeux, sans
nageaoire ni écaille, ni même des ailes ou des griffes...
impossible

personne n'a imaginé une bactérie comme
extraterrestre tant que l'on en a pas observé sur terre...


si la bible a été issu de l'imagination humaine ...
quel aurait été sa source d'inspiration ?

Pseudo :   copier/coller
 
Sujet : [Memento]   Date :    16/05/2001 - 02:04:47

on en revient bien au sujet du forum,
non, mais qu'est ce qui se passe ?

*r*

Pseudo :   Usul
 
Sujet : [Sourire]   Date :    16/05/2001 - 02:40:43

Top la Usul ! A+

Pseudo :   Piégeur
 
Sujet : [Reponse]   Date :    16/05/2001 - 08:19:53

Houla ! Voila plein de boulot pour moi !

Il est vrai que "Elhohim" ne devrait pas se traduire par "Dieu" mais par "Dieux". Cela s'explique parceque les hébreux utilisaient un "pluriel de majesté" quand ils parlaient de Dieu. C'est la même chose que quand un francais s'adresse à une personne en lui disant "vous" par politesse.
Il faut noter que Dieu ne porte pas toujours le même nom dans la bible. On pense que la genèse a été créée par la réunion de deux textes : un texte 'yahviste" où Dieu porte le nom de YHWH (Yahvé) et un texte "elhoïste" où il porte le nom de "EL" ou "Elhoïm" au pluriel (="Dieu" ou "éternel")... mais on trouve aussi parfois le nom "Adonaï" au pluriel (="seigneurs"). Tout cela s'explique car les hébreux ont identifié leur Dieu à différentes divinités adorées par les peuples cananéens dont ils ont envahi les terres. Ainsi Yahvé était un ancien dieu de l'orage, c'était le Jupiter des cananéens. El était le Saturne des cananéens et Adonaï était Adonis, dieu de la fertilité des cananéens.
Les chérubins (keroubim) ont été empruntés aux babyloniens chez qui ils représentaient les 4 gardiens des points cardinaux. C'étaient des hommes-animaux (un homme-lion, un homme-taureau, un homme-aigle et un homme complet). Les hébreux en ont fait les 4 gardiens du char de Dieu (ils sont décrits dans le livre d'Ezechiel).
A propos du Mahabarata, il y est même décrit l'"arme de Brahma" dont les effets ressemblent à une pollution radio-active.
L'arbre du jardin d'Eden était un pommier symbolique. Il est possible (?) que la pomme et le serpent soient des symboles tantriques . C'est à dire qu'ils se rapporteraient à un yoga sexuel (tantrisme) permettant de faire progresser le psychisme de l'homme. Ce type de yoga existe encore actuellement en Inde.
Hénoch n'est pas le seul patriarche à avoir vécu des siècles (ex : Mathusalem). En mésopotamie, les 1er rois étaient réputés avoir vécu aussi longtemps. J'ignore ce que signifient ces longues durées de vie.
Selon le livre d'Henoch, les anges "irins" ("veilleurs") auraient déserté leur poste de gardiens des étoiles pour descendre sur Terre. Leur chef était Shemyaza ou Azazel et ils auraient enseigné la métallurgie, l'écriture, l'astrologie, etc... aux humains. Ils se seraient également accouplés aux "mortelles". Les enfants nés de ces unions auraient été des géants cruels que Dieu aurait du exterminer par le déluge.
La destruction de Sodome est souvent décrite par certains comme due à une sorte d'explosion atomique. D'un point de vue géologique, Sodome a été détruite par un tremblement de terre (elle se trouvait à la frontière entre deux plaques tectoniques).
"...Car enfin, si il était le créateur du monde (cf la Genèse), il n'aurait pas créé d'autres divinités lui faisant concurrence.." : Il existe un passage dans l'ancien testament qui semble indiquer que chaque peuple avait son dieu et que Yahvé n'était que celui d'Israel. Ce texte dit aussi que c'est "El-elyum" (le "dieu trés haut") qui a mis Yahvé à la tête des hébreux.
De toute facon, la bible est un mélange de textes d'époques et d'origine différentes et qui se contredisent parfois.


Pseudo :   Atil
 
Sujet : [Reponse]   Date :    16/05/2001 - 14:57:55

plusieurs choses:
"jesus de nazareth" s'explique par la ville d'ou il est originaire (ses parents habitaient nazareth, et c'est en se rendant a jerusalem pour se faire recenser par les autorités romaines qu'ils sont passes par bethleem)
"jesus le nazOreen" s'explique par la "secte" des nazOreens a laquelle il etait lié.
pas confondre.

d'autre part, je trouve tres interessant ce que raconte atil.
il y a beaucoup de similitudes avec la kabbale. selon cette tradition, les Elohim (sortes de divinités) auraient surgi avec la creation du monde. YHWH (yahve) se soumet forcement aux memes lois que les elohim dans la mesure ou il intervient dans le cadre de cette creation. yhwh a limité sa toute puissance pour faire sugir le monde (la vie), sans quoi elle n'aurait aucun sens.
chaque peuple aurait son elohim, son dieu "biologique" (excusez l'expression). chaque peuple est lié a un dieu qui est son origine.
mais ces elohim sont capricieux et libres, et certains sont descendus sur terre pour s'unir a des hommes. (la genese parle des "ces heros fameux" avant le deluge). "la perversion etait grande sur la terre, et dieu decida d'y mettre fin": c'est de cette perversion qu'il s'agit: les peuples et leurs dieux sont divisés, melangés, et l'objectif d'une humanité parfaite et aboutie, integre, tombe a l'eau.

que penser alors des mythes de promethee, dieu descendu sur terre pour livrer le feu aux hommes ?
que penser des demi-dieux presents dans de nombreuses traditions (dont la grece, encore une fois) ?
que penser des nombreux esprits et anges auxquels toutes les civilisations font allusion ?

bref, le grand combat eschatologique est cette lutte entre dieu et les elohim qui ont surgi avec le monde. la fin du monde sera la victoire finale de yahve sur ces divinites.

encore une derniere chose, concernant l'age des patriarches et ancetres de l'humanite:
dieu a reduit l'age des hommes peu apres la creation du monde. la genese nous le dit explicitement. et, de maniere, generale, il semble que l'homme soit bien plus faible qu'aux temps de sa creation. plus vulnerable, plus petit, plus ignorant concernant les dieux et le sens de la vie, etc....
la creation d'un golem, par exemple (un homme artificiel a partir d'argile), est une sorte de re-creation de l'adam originel. il existe l'histoire (vraie?) de la creation d'un golem par rabbi loew, et ce golem a grandi grandi grandi pour se conformer a l'aspect de l'Adam original, puisqu'il etait issu du meme processus.
et la magie necessaire pour pratiquer tous ces machins-la est tres tres proche de la magie des egyptiens, qui furent les plus grands magiciens de tous les temps. rappelons que les hebreux ont sejourne en egypte et qu'ils sont meme parvenus au pouvoir. forcement, il y a eu des echanges.
de nombreuses coincidences existent entre les noms des dieux, leurs attributs, leurs appellations, etc... entre les egyptiens et les juifs. Maat, deesse de la verite egyptienne (Emet en hebreux, c'est trs proche), possede les memes secrets que yhwh.

ça va c'est pas trop long ?

Pseudo :   fromageplus
 
Sujet : [Rire]   Date :    16/05/2001 - 21:29:11

Jesus crit, mais rien ne se passe!
Je croit qu'il a fait beaucoup de bruit pour rien du haut de sa croix!

Pseudo :   OUAIS
 
Sujet : [Reponse]   Date :    16/05/2001 - 21:35:58

allons allons, un peu de bon sens mon ami... il faut vous raisonner et admettre que le bonhomme n'etait pas n'importe qui...
un bon sommeil vous fera du bien, j'en suis sur.

Pseudo :   fromageplus
 
Sujet : [Noel]   Date :    16/05/2001 - 22:13:37

ta gueule conard

Pseudo :   du bateau
 
Sujet : [Noel]   Date :    16/05/2001 - 22:30:10

C'est beau la philosophie du bateau.

Pseudo :   Atil
 
Sujet : [Rire]   Date :    16/05/2001 - 22:44:35

Le marchand de sable crit, lui aussi, et il ne se passe rien!
Il fait lui aussi beaucoup de bruit avec son sable…

Jesus n'est pas n'importe qui: c'est un gars qui a réscucité et qui a marché sur l'eau comme d'Aboville…

Pseudo :   OUAIS
 
Sujet : [Reponse]   Date :    16/05/2001 - 22:51:49

mouais...

Pseudo :   #xapatane
 
Sujet : [Noel]   Date :    17/05/2001 - 02:52:48


je te chie dans les yeux atil

Pseudo :   bateau a vapeur
 
Sujet : [Reponse]   Date :    17/05/2001 - 04:04:09

personnellement, moi, Jesus, je l'ai pas connu

Pseudo :   Usul
 
Sujet : [Question]   Date :    17/05/2001 - 07:35:02

Personne n'a un chiffon, j'ai de la merde plein les yeux !

Pseudo :   Atil
 
Sujet : [Reponse]   Date :    17/05/2001 - 12:32:30

ceci dit, chapeau Atil,
t'as l'air calé en histoire...

moi c'est quelque chose qui m'a toujours plus
ou moins intéressé mais je n'ai jamais eu
le courage de m'y mettre

Pseudo :   Usul
 
Sujet : [Reponse]   Date :    17/05/2001 - 14:03:21

Moi non plus Usul, mais souvent c'est sur le banc
d'école que ça se passe. Si ton prof d'histoire est une
cloche et bien tu apprends à ne pas aimer cette matière.

Pseudo :   PasMoi
 
Sujet : [Recherche]   Date :    17/05/2001 - 14:33:36

Ca peut être le contraire.
A l'école l'histoire et les maths m'emmerdaient...
je n'ai commencé à m'y intéresser qu'aprés avoir quitté l'école.
J'ajouterai que j'aime lire... mais qu'en même temps les cours de lectures m'ennuyaient prodigieusement (ils étaient trop lents).



Non mais qu'est-ce qui se passe ?
On s'éloigne de + en + du sujet !!!

Pseudo :   Atil
 
Sujet : [Reponse]   Date :    17/05/2001 - 15:03:13

Oui effectivement...

Pseudo :   #Larm
 
Sujet : [Annonce]   Date :    17/05/2001 - 15:35:31

Pour OUAIS et formageplus, il y a plusieurs niveaux de lecture de ces textes. Je ne prétends pas que l'interprétation suivante soit "la bonne", mais en voici une autre...
"Changer l'eau en vin" cela pourrait être une autre façon de comprendre "mieux vaut un morceau de pain sec dans la joie qu'une perdrix dévorée dans la rage", un de mes dictons populaires favoris.
"Marcher sur les eaux", cela pourrait être vaincre les obstacles que la vie nous présente,
"Lève-toi et marche", cela pourrait être "prends ton destin en main, ressaisis-toi, ne te laisse pas abattre"
La multiplication des petits pains, cela pourrait être... Le sens du partage, tout simplement.
"La venue du nouveau monde", cela pourrait être ici et maintenant, en transformant nous-mêmes le monde.
"La Saint Maritaine, qui va puiser de l'eau"... Jésus lui parle d'une autre source, non matérielle, ce qui rejoint "l'homme ne vit pas que de pain..."
La résurrection... Renaître dans cette vie-ci, faire peau neuve.
Jésus disait qu'il parlait par paraboles.
A plus

Pseudo :   L'homme qui aimait les trous dans le gruyère
 
Sujet : [Reponse]   Date :    17/05/2001 - 21:32:21

J'aime beaucoup ta façon d'interpréter les écritures. Cela me semble être une manière de les rendre un peu plus "négociables" pour le commun des français qui n'a pas toujours de belles opinions à ce propos. Cela démontre une ouverture d'esprit.

Pseudo :   Decency
 
Sujet : [Question]   Date :    18/05/2001 - 04:56:07

Oui mais avec une histoire aussi simple
ils n'auraient réussi à vendre autant d'exemplaires.
C'est le mystère qui fait vendre.

Pseudo :   L'autre qui passait
 
Sujet : [Reponse]   Date :    18/05/2001 - 08:29:20

En général les paraboles de Jésus sont claires.
S'il faut torturer les textes pour leurs faire avouer des tats de choses cachées alors toutes les interprétations sont possibles.
C'est comme ca que l'on a inventé la nourriture kachère dans la religion juive : en sur-interprétant des textes bibliques.
Par ex : il est écrit dans l'ancien testament qu'il ne faut pas cuire un agneau dans le lait de sa mère. Cela doit vouloir dire qu'il ne faut pas être cruel... mais des bigots compliqués ont décrétés que cela signifiait que Dieu interdisait de mélanger les laitages et les graisses animales. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? (une autre interprétation est que l'agneau au lait était une recette pour les sacrifices au dieu Baal).
De même, les musulmans pensent que manger du porc leurs fait risquer d'aller en enfer. La vérité est plus simple : leur prophète avait simplement recommandé à ses soldats de ne pas en manger car il avait remarqué que ca les rendait malades (il n'y avait pas de chambres froides à cette époque).

Conclusion : faisons toujours attention de ne pas sur-interpréter les textes et de ne pas aller au-dela des intentions de leurs auteurs.

Pseudo :   Atil
 
Sujet : [Annonce]   Date :    18/05/2001 - 10:14:14

Quel est le sens profond d'une "bonne" intention ?

Pseudo :   L'homme qui aimait les trous dans le gruyère
 
Sujet : [Question]   Date :    18/05/2001 - 21:23:01

"En général les paraboles de Jésus sont claires.
S'il faut torturer les textes pour leurs faire avouer des tats de choses cachées alors toutes les interprétations sont possibles." Pseudo : Atil
Si le message de Jésus s'adressait au peuple, pourquoi
aurait-il voulu faire compliqué ? Plus un message est
simple, mieux il va être compris non?

Pseudo :   PasMoi
 
Sujet : [Annonce]   Date :    18/05/2001 - 22:25:09

Je pense qu'il est compliqué pour ceux qui ont l'esprit compliqué et simple pour ceux qui ont l'esprit simple, non dans le sens intellectuel du terme.
Il est plutôt question de cette simplicité là peut-être : quelqu'un souffre, tu en souffres, tu as envie d'y remédier, tu y remédies, point, sans te prendre la tête en te demandant "est-ce que je le fais pour me sentir bon, pour me sentir grand, ai-je raison de le faire, au nom de quoi est-ce que je le fais, que va-t-il penser, etc, etc"... Dans le sens de cette simplicité là aussi peut-être : un arbre est un arbre... Dans le sens de cette simplicité là peut-être encore : lorsque quelqu'un dit "bonjour", peu importent ses supposées "intentions et ses supposés "véritables sentiments", il a dit "bonjour", point.
A plus

Pseudo :   #arc-en-ciel
 
Sujet : [Question]   Date :    19/05/2001 - 09:08:26

La voie de la simplicité est préconisée dans le taoisme et le bouddhisme zen.
... mais est-elle compatible avec la philosophie ?

Je voulais dire : "peut-on philosopher simplement" ou philosopher est-il toujours une sorte de "masturbation mentale" ? (dont je suis peut-être un spécialiste ?)

Pseudo :   Atil qui pense trop
 
Sujet : [Question]   Date :    19/05/2001 - 15:25:05

Oui,comme le cerveau aime cela,il en redemande ;-)
Comment il se fait que l'Eglise en a pas fait un
péché ?

Pseudo :   PasMoi
 
Sujet : [Chat]   Date :    19/05/2001 - 15:43:15

L'église n'aime pas tellement les gens qui réfléchissent trop (car ils doutent).
Elle préfère ceux qui croient aveuglément.

Pseudo :   Atil
 
Sujet : [Autre]   Date :    19/05/2001 - 16:31:43

Dans ce cas, tu es certainement leur souffre douleur ;-)

Pseudo :   PasMoi
 
Sujet : [Sourire]   Date :    19/05/2001 - 17:53:49

Heureusement qu'on ne vis plus au moyen-age !

Pseudo :   Atil
 
Sujet : [Reponse]   Date :    20/05/2001 - 03:20:52

au moyen âge au moins on avait des raisons de vivre

Pseudo :   Usul
 
Sujet : [Reponse]   Date :    20/05/2001 - 08:33:26

Mais on avait aussi des raisons de mourir (sur le bûcher) quand on réfléchissait trop.

Pseudo :   Atil en 2001
 
Sujet : [Reponse]   Date :    21/05/2001 - 01:10:35

la vie est toujours plus excitante lorsqu'elle est plus risquée

Pseudo :   Usul
 
Sujet : [Reponse]   Date :    21/05/2001 - 07:35:54

C'est vrai en théorie.
Mais je ne pense pas que les juifs pensaient ca en 1939-1945.
Quand il s'agit d'un risque MORTEL, ce n'est plus amusant du tout !

Pseudo :   Atil
 
Sujet : [Reponse]   Date :    21/05/2001 - 17:25:57

les juifs n'avaient pas décidé de ce risque...


quand on réfléchissait trop au moyen âge,
on avait le choix entre fermer sa gueule ou
essayer de faire changer les choses

c'est un défi et un but assez excitant je trouve ...

Pseudo :   Usul
 
Sujet : [Psst]   Date :    21/05/2001 - 21:06:23

Se faire carboniser , un but excitant ?

T'as de ces gouts toi alors !

Pseudo :   JP
 
Sujet : [Reponse]   Date :    21/05/2001 - 22:59:26

Comme on dit "les goûts et les couleurs ca ne se discute pas".
Certains sont dépendants aux émotions fortes et à l'adrénaline
Ca les regarde.
Il faut de tout pour faire un monde.

Pseudo :   Atil
 
Sujet : [Reponse]   Date :    22/05/2001 - 12:46:53

en attendant, au moyen-age, les gens avaient les couilles d'elever des cathedrales completement affolantes et carrement "high tech" que personne aujourd'hui ne sauraient bâtir.
et, toujours au moyen-age, on a edifié les plus belles oeuvres de spiritualité et d'humilité. avez-vous deja visité un monastere cistercien ou une eglise romane perdue dans la montagne ?
on peut eventuellement reprocher a la mentalité medievale d'etre peu ouverte aux conceptions novatrices du monde, mais ces gens-la savaient faire de leur corps et de leur âme un usage particulierement beau et raffiné.
mais là, je sais pas ou va le debat...

Pseudo :   fromageplus
 
Sujet : [Reponse]   Date :    22/05/2001 - 14:08:23

C'était une époque ou les hommes recherchaient sincèrement la spiritualité. L'inconvénient est qu'ils étaient crédules, ignorants et supersticieux.

Maintenant les hommes sont rationnels et savent beaucoups de choses. L'inconvénient est que leurs buts sont devenus matérialistes.

Chaque époque possède ses bons et mauvais cotés.

Pseudo :   Atil
 
Sujet : [Reponse]   Date :    23/05/2001 - 02:35:21

à l'époque, les hommes les plus intelligents
se servaient des autres pour faire des choses
grandiose ou pour modifier la société

aujourd'hui les plus intelligents se servent
des plus cons pour leurs voler leur pognon


et après on qu'au moyen âge c'était des barbares....

Pseudo :   Usul
 
Sujet : [Question]   Date :    23/05/2001 - 03:55:24

Est-ce vraiment un signe d'intelligence que d'exploiter
une autre personne ?
Ce ne serait pas plutôt de l'étroitesse d'esprit ?

Pseudo :   ???
 
Sujet : [Reponse]   Date :    23/05/2001 - 08:27:34

Au moyen-age le haut de la hiérarchie catholique s'en mettait plein les poches sur le dos du bas-peuple ignorant.
Mais il faut dire que bien des évèques n'avaient aucune vocation spirituelle : c'étaient des seigneurs dirigeant des évéchés comme d'autres dirigeaient des marches, des duchés ou des comptés.


Utiliser la ruse pour rouler son prochain est-il un signe d'intelligence ?
En fait il y a deux sortes d'intelligence :
-l'intelligence du "comment" permet d'atteindre efficacement ses buts (ruse et intelligence technique).
-l'intelligence du "pourquoi" permet de choisir ses buts avec discernement (sagesse).

Un escroc possède la 1ère intelligence mais pas la 2ème car ses buts sont minables et égoïstes.

Pseudo :   Atil
 
Sujet : [Annonce]   Date :    23/05/2001 - 10:22:35

J'aime les escrocs, je vois des parties de moi en eux, ils me renvoient à ma nature humaine faillible.
Le sport national en France est bien l'escroquerie : essayer de tricher avec les impots, avec la redevance, avec les décodeurs pirates, avec les détecteurs de radars, avec des fausses pesées au super-marché, etc, etc. Y a-t-il de "petites" ou de "grandes" escroqueries ?

Bon après-midi

Pseudo :   #arc-en-ciel
 
Sujet : [Reponse]   Date :    23/05/2001 - 10:54:31

desirer pour ne pas avoir
hair pour ne pas aimer .....

Pseudo :   je raconte vraiment n'importe quoi ... quoi que ..
 
Sujet : [Question]   Date :    23/05/2001 - 19:38:08

""Le sport national en France est bien l'escroquerie : essayer de tricher avec les impots, avec la redevance, avec les décodeurs pirates, avec les détecteurs de radars, avec des fausses pesées au super-marché, etc, etc. Y a-t-il de "petites" ou de "grandes" escroqueries ?""

Pas seulement en France mais je dirais dans l'ensemble du monde occidental si je considère ce qui se passe ici en Amérique.
La question qui découle de cette constatation est:
Pourquoi en est-il ainsi?

Pseudo :   l-@nge
 
Sujet : [Reponse]   Date :    24/05/2001 - 02:01:15

moi, l'intelligence qui me parait la plus
flagrante c'est tout de même le génie qui
est déployé dans les différentes façons de tuer
(pendant les guerres)
et puis secundo le génie utilisé par certain
pour escroquer les gens

j'ai toujours un certain respect pour les escrocs
et les manipulateurs

à mon avis, la gentillesse, la loyauté et l'humilité
n'est pas question d'intelligence... plutôt d'éducation

Pseudo :   Usul
 
Sujet : [Reponse]   Date :    24/05/2001 - 02:29:24

Il n'y a pas si longtemps j'aurais affirmé que le mauvais partage des richesses de notre monde a fait naître l'escroquerie.
Mais j'en suis rendu à croire que si nous repartagions à parts égales toutes les richesses du globe, il s'en trouverait qui convoiteraient encore le bien des autres et qui tenteraient de se l'approprier par quelques moyens machiavéliques.
Il y a ceux qui viennent au monde bons et il y a ceux qui viennent au monde tordus!!!

Pseudo :   L'autre qui passait
 
Sujet : [Recherche]   Date :    24/05/2001 - 09:00:29

Des simulations informatiques ont été faites avec des populations d'êtres virtuels qui devaient interragir et s'affronter.
Certains êtres étaient programmés pour être méchants et égoïstes, d'autres toujours gentils, d'autres laches (n'attaquant que les gentils), etc...
Il a été prouvé que la meilleure stratégie pour survivre était d'être "gentil mais pas con" ( c'est à dire gentil avec les gentil mais sans se laisser faire par les méchants).
D'autres simulations ont montré que les stratégie d'entraide étaient meilleures que les stratégies d'égoïsme (méchanceté et parasitisme)
Comme quoi même la science peur parvenir à prouver l'intérêt des comportements "moraux".

Pseudo :   Atil
 
Sujet : [Reponse]   Date :    24/05/2001 - 09:52:44

ah ! nous revenons au principe du debat:
bouhouhouh que les hommes sont mechants !!!
non mais quessquispasse ????? hein ?

ne voyons pas en le moyen-age une sorte de debut de la civilisation. erreur enorme. puisque les civilisations les plus raffinees sont de beaucoup anterieures a cet "age moyen" pas si moyen que ça.

jetons un oeil chez les egyptiens, chez les summeriens, chez les grecs (quel modele!!), chez les romains, etc etc.

et qu'apprend-on ?
que les civilisations sont mortelles.
que le progres n'existe pas.
que les hommes ne changent pas depuis l'aube de l'humanite.
que les hommes ne changeront probablement jamais.

le XXeme fait ecrouler les verites connues des hommes depuis la nuit des temps. les relations temps-espace que einstein a dégagé ne sont qu'une "mise en equation" de ce qu'on connait depuis que l'homme parcoure la terre et edifie les architectures et realise ses oeuvres d'art. depuis la renaissance on conçoit des "perspectives accelérées". la perspective est un concept spatial, l'acceleration est un concept temporel. mais il n'est point besoin d'attendre la renaissance pour decouvrir ça. les monuments antiques et leur sens sacré nous parlent de la meme chose.

mais là je m'egare et je sais pas où je vais. désolé.

bref, tout ça pour dire que ce qu'on croit etre le "progres" n'est qu'une vision differente du monde.
parce que si le progres c'est avoir les moyens d'aneantir la planete et d'abêtir les telespectateurs, ce n'est ni plus ni moins qu'un comportement de barbare.

juste un dernier mot a propos du "progres": les mayas ne connaissaient pas la roue et ne connaissaient pas l'optique. et il a fallu attendre la seconde moitié du XXeme siecle pour calculer avec autant de precision qu'eux la duree de la course terrestre autour du soleil.

desolé pour mes digressions, ma conclusion est:
cessons de nous plaindre de notre miserable condition et de la mechancete des hommes. c'est a nous de batir une civilisation un peu plus digne que celle qu'on nous propose au macdonald ou sous les casques bleus de l'otan.

Pseudo :   fromageplus
 
Sujet : [Reponse]   Date :    24/05/2001 - 14:49:18

Les hommes ne pas méchants, ils sont seulement stupides.

"Nul n'est méchant volontairement" disait Socrate.

Pseudo :   Atil
 
Sujet : [Question]   Date :    24/05/2001 - 15:20:35

fromageplus, ne soit pas si dur envers l'humanité.
Les hommes changent mais very very lentement.
Ils nous faut plusieurs tapes sur la "gueule"
pour comprendre.
Depuis le début de l'humanité nous avons appris
à retirer notre main du feu car ça brûle. Bon c'est
un début d'évolution!
Imagine dans 4000 ans maintenant....wouaouwouaw

Pseudo :   PasMoi
 
Sujet : [Reponse]   Date :    24/05/2001 - 18:08:33

hé! hé! Dans 4000 ans? Je me demande combiens de républiques la France aura connu pendant tout ce temps... Aurons-nous créé un troisème ou peut-être même un 4ième sexe? La possiblité d'implanter la personnalité de quelqu'un dans un corps plus en santé? Que de nouvelles choses que nous ne cesserons d'inventer pour améliorer le sort des humains, mais aussi amèneront les effets secondaires qui en découleront.

On oublie que même si l'humain surmonte ses obstacles, d'autres problèmes se posent pour remplacer ceux qui précèdent. Il est bon de prendre en considération qu'en cherchant à corriger notre existence nous devenons aussi les artisants de nos problèmes futurs. Donc il est sensé de se dire que la nature instable de l'homme est la cause de tous les problèmes qui ne découlent pas de l'ordre des choses.

Et il faudra peut-être bien plus que 4000 ans pour que l'humain consolide tous ses efforts dans la maîtrise de sa nature instable. Mais cela est-il envisageable?

A+

Pseudo :   Decency
 
Sujet : [Reponse]   Date :    24/05/2001 - 18:55:01

En fait il n'existe aucun problème.

Il n'y a que des hommes faibles, instables, capricieux et pleurnichards qui ne savent pas accepter que le monde soit comme il est.
C'est pourquoi nous sommes toujours insatisfaits et en voulons nous toujours plus.

Pseudo :   Atil
 
Sujet : [Annonce]   Date :    24/05/2001 - 22:47:42

Mais surtout aussi, les occidentaux ne pourraient pas vivre sans problème. Cela occupe leur esprit...
Comment leur esprit pourrait-il se remplir du chant d'un rossignol ? Comment pourrait-il se remplir du sourire d'un bébé ? Non, il faut absolument qu'il commente tout et se pose trente six mille questions.
En fait, sans problème, l'occidental moyen deviendrait fou.
Il aime se rendre malade, et quand rien ne lui arrive ou dans sa famille qui pourrait expliquer un peu son agitation, il se crée lui-même ses problèmes...
Cela lui donne la sensation d'exister, cela remplit son ego. L'ego a soif d'existance car il sait qu'il mourra...

Pseudo :   #arc-en-ciel
 
Sujet : [Triste]   Date :    25/05/2001 - 08:34:09

Moi-même je n'arrive absolument pas à me détendre et à simplement assister au spectacle de la vie.
J'ai toujours besoin de penser, calculer, réfléchir, analyser,...
C'est la drogue de mon esprit !
Si je veux m'assoir sans rien faire, l'inactivité m'endors en qq minutes.

J'suis foutu les gars !!!

Pseudo :   Atil
 
Sujet : [Question]   Date :    25/05/2001 - 12:02:17

Usul,

j'ai toujours un certain respect pour les escrocs
et les manipulateurs

effectivement je pense que ce sont les normes de notre société actuelle, un gage de réussite sociale qui est pour beaucoup le principal but.


Atil,

Il a été prouvé que la meilleure stratégie pour survivre était d'être "gentil mais pas con" ( c'est à dire gentil avec les gentil mais sans se laisser faire par les méchants).

Mais sorti de la simulation, pour l'appliquer à l'homme, comment reconnaître le gentil du méchant? (j'adore ça bon dieu ça me fait penser aux inconnus dans leur parodie de bioman)

Pseudo :   #Larm
 
Sujet : [Desole]   Date :    25/05/2001 - 12:05:26

m...
le dernier paragraphe ne devrait pas être en italique, sorry

Pseudo :   #Larm
 
Sujet : [Reponse]   Date :    25/05/2001 - 14:00:39

à mon idée, l'intelligence ne se développe
uniquement dans l'individualité

les groupes se font manipuler beaucoup plus
facilement qu'une personne seule

au moyen âge les solitaires étaient les templiers,
les guerriers et les "chasseur de primes"

aujourd'hui, ce sont les escroc et autre gangster


mais intelligence ne marche que rarement avec
bonheur... l'intelligence humaine a toujours
veillé à séparer les hommes

tandis que les religions où les rêves
les ont toujours rapproché dans un essaie d'harmonie



jamais d'intelligence n'a été aussi déployé
lorsqu'il s'agit d'exploiter les autres

Pseudo :   Usul
 
Sujet : [Reponse]   Date :    25/05/2001 - 14:26:34

alors resumons:
le type qui invente la hache de pierre est un gars rudement intelligent quand il s'agit d'une nouveauté pour son epoque. il est motivé par le fait de savoir qu'avec ça, il va pouvoir enfin depecer son mamouth, couper les mauvaises herbes de son jardin, sculpter l'idole de sa tribu, et accessoirement taper sur la gueule de son voisin s'il est trop casse-pied.
le type qui invente la maitrise de l'electricite est un gars tres fin, il sait qu'il va pouvoir livrer aux hommes la chaleur la ou il fait froid, et la fraicheur la ou il fait chaud, et la lumiere la ou il fait sombre. et accessoirement, il va fabriquer un engin terrible pour ficher une trouille bleue a son voisin qui est casse-pied.
le type qui invente la maitrise de l'energie nucleaire est un gars tres malin, il sait qu'il maitrise a present la puissance absolue du coeur de la matiere pour livrer aux hommes l'energie necessaire a la vie de tous ses voisins, meme les plus casse-pieds. et d'ailleurs, accessoirement, il va faire choir le feu du ciel sur la gueule de son voisin le plus casse-pied.

voila la merveilleuse aventure humaine.

que voulez-vous ? des lendemains qui chantent ? des oiseaux bleus et jaunes ? des fleurs dans les prairies ? vivre d'amour et d'eau fraiche tout nus dans le nouveau paradis terrestre ? vous n'y arriverez pas. parce que l'amour vous est livré sur gronichons.com et l'eau fraiche par la lyonnaise des eaux.

Pseudo :   fromageplus
 
Sujet : [Reponse]   Date :    25/05/2001 - 16:16:10

" l'intelligence humaine a toujours veillé à séparer les hommes tandis que les religions où les rêves les ont toujours rapproché dans un essaie d'harmonie"
Je pense au contraire que les rêves, idéaux et religions séparent les hommes (ex : guerres de religion, fanatismes religieux ou politiques, incompréhensions dues aux différences de cultures). Par contre l'intelligence rapproche les hommes. Quelle que soit la religion ou la culture, par exemple, les lois mathématiques restent les mêmes (d'habitude Usul déteste cet argument ;0)).
De plus, l'intelligence ne sert pas seulement à comprendre comment rouler son prochain : elle sert aussi à comprendre qu'il est plus intéressant de s'entraider que de se combattre. Mais, évidemment, il s'agit alors d'intelligence de type "sagesse".

Pseudo :   Atil
 
Sujet : [Question]   Date :    25/05/2001 - 16:52:58

Atil, que dirais-tu d'un monde sans religions?

Pseudo :   Decency
 
Sujet : [Question]   Date :    25/05/2001 - 18:59:47

Hé là Decency que ferais tu de toutes les soutanes ?
Et les pertes d'emploi alors ?

Pseudo :   PasMoi
 
Sujet : [Reponse]   Date :    25/05/2001 - 19:18:52

Je ne pose que la question. Je ne suggère pas un monde sans religions. Mais je demande un avis: s'il fallait qu'il n'y aie plus de religions, par quoi pourrions-nous les remplacer? Puisque bon nombre de gens considèrent qu'elles doivent disparaître...

Pseudo :   Decency
 
Sujet : [Question]   Date :    25/05/2001 - 21:54:38

C'est vraiment une bonne question que tu poses là Decency.
Il est certain que ça aurait un impact non négligable, car la majorité des gens a besoin de croire ou de s'identifier
à quelque chose.
La mutation se ferait-t'elle en faveur de gangs, de sectes
de groupes organisés quelconques ?

Pseudo :   PasMoi
 
Sujet : [Question]   Date :    25/05/2001 - 23:47:23

Tout dépend de l'évolution intellectuelle des gens.
Certains peuvent réfléchir par eux-même et se conduire avec générosité.
D'autre ont besoin de se sentir guidés dans leurs actes.

Dans le monde occidental la religion a presque disparu c'est pourquoi tant de jeunes (et de moins jeunes) font tant de conneries : ils manques de "repères" comme on dit.

Il faut aussi savoir ce que l'on appelle une "religion".
Est-ce une règle de vie, une analyse du monde, un dogme rigide, des lois métaphysiques, des légendes mythologiques, des lois divines, des exercices spirituels ???

Pseudo :   Atil
 
Sujet : [Annonce]   Date :    26/05/2001 - 22:25:29

Il me semble qu'un sens du mot "religion" est attribué par chacun...

Certains vivent à l'extérieur : "il fait bien d'aller à l'église, il est bon de se marier, de communier, le curé doit nous voir à l'église, et ces voisins aussi sinon que penseront-ils de nous, etc, etc".
Ce qui ne les privent pas de JUGER les autres, contrairement à ce que dit la Bible par exemple : regardez untel qui ne va jamais à l'église, regardez ces gens qui ne donnent rien aux autres, etc, etc.

Certains vivent "religieusement", ce sont les rites : je pense qu'en faisant un signe de croix, je vais être protégé, en utilisant de l'eau bénite aussi, je chasse les "mauvaises pensées" par 4 notre père et 3 avé-maria.
A l'église, les notre-père sont comme des tambours chamaniques, on se "transporte quelque part ailleurs", mais en fait on ne fait rien dans sa VIE COURANTE pour changer les choses, pour vraiment mettre les paroles en action, ou alors très timidement. C'est je dirais la phase suivante de la compréhension du concept de "Dieu".

Enfin certains vivent "intérieurement" : si je vais à l'église c'est pour me ressourcer, j'essaie de m'imprégner des paroles qui y sont prononcées, j'essaie de faire corps avec le Christ (ou Allah, ou Yavhé, etc), je fais en sorte de ne plus être qu'amour. MAIS JE PEUX ME PASSER D'EGLISE, car je connais son message, je l'ai intégré. Et je sais surtout que je suis là pour AGIR, ici et maintenant, pour mettre en pratique tout ça, concrètement.

Il y a sûrement encore des milliards d'autres approches. Certains maître souffis parlent des "CENT NOMS D'ALLAH", une progression selon la conscience de Dieu, j'aime beaucoup cette approche...

Bonne soirée

Pseudo :   #arc-en-ciel
 
Sujet : [Sourire]   Date :    26/05/2001 - 23:20:37

Tu sembles être quelqu'un de très paisible, Arc-en-ciel. D'ailleurs lorsque je te lis, je ne peux m'empêcher de songer à une vache qui rumine de l'herbe au milieu d'un pré... Meuuuuuh... certains croiront que c'est moi qui fume de l'herbe ou bien ais-je besoin d'une psychanalyse :)))

Sérieusement, tu as le tour d'afficher tes belles couleurs sans les imposer sauvagement. Bravo. Mais moi je suis en pleine quête du mystique, alors j'aimerais savoir comment as-tu pu te prouver l'existence de ton Dieu?

A+

Pseudo :   Decency
 
Sujet : [Annonce]   Date :    26/05/2001 - 23:48:56

J'étais très rationnel dans ma jeunesse.
Ensuite j'ai cherché à faire des "sorties astrales"
J'y suis parvenu au bout d'un an, j'en ai fait 3.
Mais point de Dieu là-dedans...
Par contre quelque chose qui a complètement fait basculer ma conception du monde après une rupture amoureuse douloureuse. J'en ai déjà parlé sur cerclo, parfois je rencontre les rires moqueurs, les plaisanteries douteuses, parfois on cherche à interpréter, à trouver des causes rationnelles, etc. alors je n'en vois pas trop l'intérêt.

Ma seule conclusion est que Dieu n'est pas à l'extérieur du monde mais en CHACUN, qu'on peut l'écouter en faisant attention, en écoutant d'une certaine façon TOUT ce qui se dit, en lui posant des questions intérieurement ou même à voix haute quand on a du culot et en écoutant les réponses pour soi. Il n'a jamais cessé de nous parler, à travers chacun, mais il y a l'ego de chacun qui le cache : il faut voir à travers cet ego... Nous avons oublié de l'écouter.

Bonne chance, de tout coeur.

Pseudo :   #arc-en-ciel
 
Sujet : [Reponse]   Date :    28/05/2001 - 02:15:53

certaines personnes ont besoin de passer par Dieu
pour réfléchir... ils viennent écouter les prêtres
dire des choses qu'ils pourraient trouver eux même


les psychanalistes disent que les questions les plus
posés sont toujours de la forme:
"est-il normal de faire ceci...?
est-ce normal de penser cela...?"

les hommes ont besoin de se savoir dans la normalité...
voilà pourquoi le voyeurisme existe en chacun de nous

des émissions comme Loftstory ont énormément d'audience
car beaucoup de gens veulent savoir comment sont
les autres dans la vie de tous les jours quand on
n'est pas là.
le cinéma montre tellement de stéréotypes que l'on ne
sait toujours pas comment vivent les gens comme nous



la croyance permet d'unifier les gens, de les ralier
à la normalité... et ils adorent ça

c'est extrêmement rassurant de se sentir entouré
de personnes qui sont d'accord avec nous



j'ai vu à la télé un spy qui sortait d'un entretien
avec un tueur en série et qui disait "c'est complétement
fou, à chaque fois que je viens le voir je me
retrouve dans un autre monde, il me convainc de
la nécéssité de ce qu'il a fait. Et c'est en
sortant de là et en discutant avec des personnes
normales que je m'aperçois que cet homme est fou."



je regrette la religion comme toute autre forme de croyance
car elle détruit l'individualité...
chaque personne vit dans un monde différent qui est
riche en enseignements tout comme en véracités
et le désir de normalité qui nous habite détruit ces mondes

il suffit d'observer combien de temps nous passons
à essayer de ressembler aux autres


on devrait nous apprendre, non pas à suivre et à
méditer les idées que les autres ont créé, mais
à comprendre et arpenter son propre chemin sans le
laisser s'influencé par la vision de ceux qui nous entourent

afin que chaque personne dévoile le dieu qu'il a en lui,
et qui est différent pour chacun



mais cela comporte des risques... et les gens
"normaux" ont bien souvent peur du danger

Pseudo :   Usul
 
Sujet : [Recherche]   Date :    28/05/2001 - 08:13:08

La religion ce n'est pas que ca.

Il y a la religion de groupe ou tout le monde semble être coulé dans le même moule (ex : les moines).
Il y a la religion individuelle ou chacun suit sa voie seul (ex : les hermites).

Les 1ers fondent leur ego dans un tout collectif.
Les second essaient de se dépasser individuellement.

(Mais la je déborde sur les autres sujets de discu.)

Pseudo :   Atil
 
Sujet : [Reponse]   Date :    28/05/2001 - 11:27:00

c'est ça que tu veux alors ? être ermite ?

c'est à mon avis une solution de facilité


là où la chose commence à être interessante en société
c'est quand on devient assez fou pour discuter
avec des gens de tout ce qui nous passent par la tête

Pseudo :   Usul
 
Sujet : [Reponse]   Date :    28/05/2001 - 12:14:40

"Dans le monde occidental la religion a presque disparu c'est pourquoi tant de jeunes (et de moins jeunes) font tant de conneries : ils manques de "repères" comme on dit"
signé : Atil


Atil et Usul (ton avant dernier post),
Je suis tout à fait d'accord avec vos idées.
Je ne dis pas que la religion n'est pas basée sur l'existence d'un DIeu (je ne remet pas en cause son éventuelle existence), je crois en simple "constat subjectif" que la religion permet de garder, de tempérer, de moraliser une population là où la politique et la justice échouent.
Beaucoup d'occidentaux se retrouvent alors dans une situation délicate : se trouver, s'exlure, feindre de s'être trouvé, choisir le "nouveau" culte occidental : l'argent...

La religion est à mon avis née d'hommes qui ont trouvé quelque chose. La continuité pour beaucoup n'est que croyance aveugle de personnes ne cherchant plus, alors qu'ils ont à trouver.




ps : vous avez vu cette discu sur la haine a (encore) dévié sur la religion :-)))

Pseudo :   #Larm
 
Sujet : [Reponse]   Date :    28/05/2001 - 13:41:17

La religion humanise le côté animal de l'homme. La religion est intervenue à un moment de l'histoire où les règles et les lois "humaines" étaient soit absentes ou en place pour dominer arbitrairement. La religion a eu son utilité et elle continue d'avoir son utilité, malgré ses débordements.

La religion c'est comme une masse nucléaire: cela peut être dangereux ou utile. Selon l'usage que l'on en fait, selon les hommes qui manipulent; selon le rôle qu'on lui donne...

Pseudo :   Decency
 
Sujet : [Reponse]   Date :    28/05/2001 - 14:16:05

La religion devient dangereuse quand elle devient fanatique ou cherche à manipuler le peuple.
Pour que cela n'arrive pas il faut se servir de sa raison et de son esprit critique.
Une religion non-fanatique et qui reste critique.... n'est-ce pas de la philosophie ???

Il n'y a pas de barrière entre la philo et la religion, donc ce n'est pas étonnant de passer si facilement d'une à l'autre.

Pseudo :   Atil
 
Sujet : [Question]   Date :    28/05/2001 - 14:46:33

- je vous ressert un peu d'anticlericalisme ?
- ma foi, si ce n'est pas abuser...
- allons allons, vous plaisantez! depuis ces quelques temps il est excellent et je me fais une joie de le partager !
- soit...
...vous avez raison, il est succulent. on voit que c'est une recette locale, jamais personne ne m'en avait offert avec autant de parfum et de fumet.
- évdemment que c'est une recette locale ! dans notre beau pays, nous nous vantons d'etre les seuls, et donc les meilleurs, a produire cette douce saveur. jamais vous ne verrez un peruvien, un kazakh, un indien, ou meme un yankee se targuer d'en servir a la mode de chez nous, ou, pourquoi, de chez lui !
- ah oui ?
- absolument ! et d'ailleurs, j'ai des amis bien placés qui me le fournissent en gros pour trois fois rien. et vous savez le pire ?
- dites !
- la livraison est payée par la pub !
- non ? vous me faites marcher !
- je vous assure ! avez-vous une television ?
- bien entendu ! et je la regarde avec passion !
- et bien figurez-vous que c'est exactement cela !
- je ne comprend pas. qu'entendez-vous par la, exactement ?
- par la je n'entend pas grand chose !! ahahahahah !
- ahahahah ! quel humour vous avez !
- treve de plaisanterie..., ce que je veux dire, c'est qu'il vous suffit de dechiffrer les mots et les images, et vous devinerez que ce sont ni plus ni moins que les fournisseurs de tout cela qui vous le livre chez vous !
- vraiment ? c'est incroyable ! vous savez de ces choses !
- allons allons, je ne sais pas grand chose, mais j'aime cet esprit de famille sans nom qui tisse ses reseaux un peu partout pour asseoir les idees grandes et nouvelles qui batiront une cité radieuse sur les ruines de nos societes credules et ignorantes.
- qu'est ce que vous parlez bien ! on dirait du andre malraux ! surtout le ton de la voix !
- ah oui ?
- hihihi.. oui !
- dites-moi, vous etes libre ce soir ?
- helas non, je dois aller voir mon vieux pere a l'hopital...
- tant pis, nous irons regarder la television ensemble une autre fois...
- oui, une autre fois... tenez, je vous donne mon numero de portable, appellez-moi quand vous voulez.

Pseudo :   fromageplus
 
Sujet : [Reponse]   Date :    28/05/2001 - 15:15:14

La religion ce n'est jamais dangereux ou fanatique, en soi. Ce sont ceux qui l'applique qui peuvent la rendre dangereuse ou en faire un objet de fanatisme...

Tu parles souvent de l'organisme mais jamais des éléments qui le constitue. S'attaque-t-on au corps malade ou au cancer qui le ronge?

C'est étrange combiens le mot religion peut hérisser le poil des français depuis quelques temps. Cela en est presque inquiétant. Je ne fais pas partie d'une religion, par choix. Je n'ai pas pris cette décision sous le couvert d'une mauvaise expérience ou d'une frustration quelconque. Voilà pourquoi mon choix me semble plus serein que bon nombre de gens qui rejettent tout avec la révolte dans le coeur. Il faut garder la tête froide dans ces situations où nous nous croyons trompés.

Oui, une religion qui respecte l'homme est une philosophie idéale. Jésus Christ était un philosophe pour certain, aussi... Mais le Christianisme n'encourage pas le meurtre, le viol, le mensonge, la tromperie, etc... Il n'est écris dans aucune bibles, aucun textes dans le Coran, ou autres cultes que le meurtre et toute action contre l'homme soit une bonne chose. Les religions n'ont rien de mauvais à la base.

Je dis bien À LA BASE.

C'est étrange, depuis que les français ont abandonné la religion tout semble aller encore plus mal... Personne n'a rien à proposer? Pas de suggestions pour corriger la situation?
Car si quelqu'un a une solution, il ne tardera pas à vouloir l'imposer comme règle ultime pour atteindre le bonheur. Car son orgueil sera trop fort (la nature humaine, étant ce qu'elle est). Finalement pour en arriver à la même situation qui a voulu que la religion précédente incite la révolte. Sauf que la religion, elle, est impersonnalisée. Donc sans orgueil telle la philosophie.

La religion n'est pas mauvaise: c'est le connard qui l'impose!!!

Pseudo :   Decency
 
Sujet : [Reponse]   Date :    28/05/2001 - 17:22:06

"C'est étrange, depuis que les français ont abandonné la religion tout semble aller encore plus mal... "
(Decency)

"La perte de repères" engendrée par cet abandon va, je l'espère, amener à ce que chacun finisse par croire en lui puisqu'il semble qu'il faille croire en quelque chose sous peine de "folie" et qu'il finisse par accomplir ses rêves.
C'est une idée que j'ai déja émise mais j'y crois de plus en plus.

Je crois que nous sommes en période d'adaptation.

Pseudo :   #Larm
 
Sujet : [Question]   Date :    28/05/2001 - 21:59:27

Ce que nous appelons "religion" me semble constitué de deux choses :
une part de "mythologie" et une part de "philosophie".

La part mythologique invente plein d'histoires enfantines pour expliquer comment Dieu à créé le monde. Cette part me semble inutile et mensongère : laissons la science trouver à sa place comment "fonctionne" le monde.

La part philosophique cherche à nous faire comprendre comment nous conduire envers nos "frêres" dans la vie. C'est cette partie qu'il faut conserver. (C'est cette partie que nous cultivons dans ce forum).

Pour moi, Jésus n'était pas un prophète mais un philosophe : il n'a jamais imposé de doctrine expliquant comment fonctionnait le monde; il s'est contenté de nous faire comprendre qu'il était profitable de "ne pas faire à autrui ce que nous ne voudrions pas qu'il nous fasse".

Pseudo :   Atil
 
Sujet : [Question]   Date :    28/05/2001 - 22:37:01

moi j'ai dit non à Jésus...
peut-être est-ce pour cela que ce que tu dis Atil ne me touche pas ou peut-être qe tu es stupide ?

je ne sais pas,je ne sais plus...

Pseudo :   billyboy le rôdeur
 
Sujet : [Reponse]   Date :    28/05/2001 - 22:38:17

La spiritualité consiste à comprendre qu'autrui mérite le même respect que celui qu'on accorde à soi-même.
Pseudo : Atil (DISCUTION :La Jalousie)

de"ne pas faire à autrui ce que nous ne voudrions pas qu'il nous fasse". encore du Pseudo : Atil


La boucle est bouclée, nous en sommes à la même réplique
que sur la discu sur "La jalousie. "
Comme quoi tous les chemins mènent à Rome :-))

Pseudo :   PasMoi
 
Sujet : [Rire]   Date :    28/05/2001 - 22:55:10

C'est bien : Il a au moins un qui suit ;0))

Pseudo :   Atil
 
Sujet : [Question]   Date :    29/05/2001 - 11:17:30

tous les chemins menent a Rome. vous ne croyez pas si bien dire, au vu de la tournure de la discussion !!!!!hehehe!

Pseudo :   fromageplus
 
Sujet : [Question]   Date :    29/05/2001 - 11:49:18

j'en reviens à la phrase de Decency
" La religion n'est pas mauvaise: c'est le connard qui l'impose!!!"

pourtant Jésus me semblait pas être un connard,
c'était juste un philosphe, à mon avis il n'a rien
voulu imposer... seulement c'est les gens qui avaient
de l'admiration pour lui qui ont monté le christianisme
comme priorité pour la société

les admirateurs de la religion sont plus cons
que le con qui en parle

il suffit de regarder la secte de Raël,
qui est le con dans l'histoire ?

Pseudo :   Usul
 
Sujet : [Question]   Date :    29/05/2001 - 13:20:22

Personne n'est vraiment forcé d'adhérer à une religion
c'est nous qui avons le besoin de s'identifier à quelque
chose non ?

Pseudo :   PasMoi
 
Sujet : [Reponse]   Date :    29/05/2001 - 14:45:32

Nous avons la chance de vivre une époque ou plus aucune religion d'état ne nous est pas imposée !
Grace aux médias nous pouvons également nous renseigner sur toutes les religions et ainsi choisir celle qui nous convient.
Il n'en a pas été toujours ainsi !

Pseudo :   Atil
 
Sujet : [Reponse]   Date :    29/05/2001 - 15:09:35

C'est bien ce que je voulais sous-entendre avec ma phrase "La religion n'est pas mauvaise, c'est le connard qui l'impose".
Ce qui est bien, c'est que nous n'avons rien qui nous oblige de croire en quoi que ce soit mais il se trouvera toujour un zigoto du genre Rael pour nous rappeler qu'il y a tout autour des gens très crédules qui sont prêts à tout croire sans la moindre vérification de l'intégrité de l'entreprise. Vous demandez à n'importe quel croyant fanatique, d'ailleurs, de s'expliquer sur son culte et il ne fera que répéter ce qu'il a appris par coeur, ou répéter machinalement ce que le gourou ou le prêtre lui a dit. Ils sont dépersonnalisés et sont souvent ceux qui emploient plus de force pour imposer une croyance qui ne peuvent pas même expliquer. Pendant ce temps un gourou comme Rael se lave les mains, délègue aux autres tout en se la coulant douce quelque part sur une île... Alors qui est le coupable?

Pseudo :   Decency
 
Sujet : [Reponse]   Date :    29/05/2001 - 21:56:29

La "maladie de foi" se soigne avec l'esprit critique.

Pseudo :   #Atil
 
Sujet : [Reponse]   Date :    30/05/2001 - 03:06:04

la croyance ne peut inclure à aucun moment l'esprit critique


le fait même de croire prouve qu'il n'y a pas
de réponses critiquables et que l'on en a choisi
une arbitrairement

à partir du moment où tu doutes tu ne crois plus en rien,
sinon tu ne doutes plus... c'est logique, non ?

Pseudo :   Usul
 
Sujet : [Sourire]   Date :    30/05/2001 - 07:29:55

Trés logique !
On en revient donc à ce qui avait été dit dans la discu sur la foi :
La foi est le pire obstacle sur le chemin de la "spiritualité".
La foi est mère de l'ignorance et du fanatisme.
La foi devrait être remplacée par la sagesse.

Pseudo :   Atil
 
Sujet : [Reponse]   Date :    30/05/2001 - 11:47:31

pourtant

il faut avoir foi en soi
- foi en l'avenir
- foi en les autres
- foi au passé que l'on nous apprend

alors la foi, pire obstacle à la "spiritualité" ...?


si l'on doute réellement de tout et qu'en plus
on a un ego proche de l'inexistence, alors on
se retrouve seul au monde, et je pense ne pas avoir
besoin d'expliquer ce qui ce passe quand on reste
seul trop longtemps...

est-ce cela la sagesse Atil ?

(ps: je te préviens quand même que normalement
tu ne devrais pas avoir besoin de moi pour douter ;o)
tu as l'air de douter de bien des choses, mais pas
de ce que tu penses...)

Pseudo :   Usul
 
Sujet : [Memento]   Date :    30/05/2001 - 11:57:05

j'ai deux principes fondamentaux qui me passe
souvent par la tête


le premier est la "loi de parcimonie":

-toute chose étant égale par ailleurs,
la solution la plus simple est souvent la meilleure.


le second est la "loi de Murphy":

-quand quelque chose pourrait être compliqué
c'est qu'elle l'est forcement


dans le doute, je préfère prendre tout ça à la rigolade

Pseudo :   Usul
 
Sujet : [Reponse]   Date :    30/05/2001 - 12:05:39

mais les réponses simples ne sont-elles pas finalement les plus compliqués ?...

Pseudo :   le même...
 
Sujet : [Reponse]   Date :    30/05/2001 - 13:49:24

Ah!... Tu utilises le mot "foi" dans un autre sens.
Je vais te suivre sur ce terrain...

Je préfère n'avoir foi en rien... ainsi je ne suis jamais décu... il m'arrive même parfois d'être agréablement surpris.

- pas de foi en l'avenir : je ne suis pas prophète.
- pas de foi en moi ni en les autres : même le meilleur des amis peut faire des erreurs ou changer en mal (mon meilleur ami a sombré dans l'alcoolisme et je ne peux plus lui faire confiance comme avant)
- pas de foi au passé que l'on nous apprend : ca peut être de la propagande ou des histoires déformées par les préjugés.

Etant faillibles, on ne peut jamais être certain de rien ni de personne à 100 %.

Evidemment, en théorie, on peut avoir foi en l'homme (en général) : Même le pire des criminel peut devenir un saint.
Cependant, dans la pratique et pour chaque cas particulier, il faut se méfier des hommes car ceux-ci sont imparfaits donc peu fiables.
Même un homme de bonne volonté peut se tromper... et les erreurs ont parfois des conséquences catastrophiques.

Je crains de mal m'expliquer : je ne dis pas que l'homme soit mauvais et qu'il faille être pessimiste. Je dis seulement qu'il faut rester réaliste et vigilant car nul homme n'est parfait.

Accorder sa confiance est toujours un pari sur l'avenir... Les réussites ne sont jamais assurées mais seulement probables.

Pseudo :   Atil
 
Sujet : [Question]   Date :    30/05/2001 - 19:02:46

ne connais tu pas la phrase:
"les hommes s'empressent d'être l'image que l'on fait d'eux."

pour n'importe qui, il est plus facile de tromper
quelqu'un qui n'a pas confiance en nous que de traïr
une personne qui nous estime...

il est plus difficile de ne pas rendre de l'argent
à quelqu'un qui nous le demande jamais qu'à quelqu'un
qui nous cassent les pieds avec sans arrêt


(c'est beau, on dirait presque de la poésie *r*)


"Je préfère n'avoir foi en rien... ainsi je ne suis jamais
décu... il m'arrive même parfois d'être agréablement surpris."

eh bien, mon ami... pour te séparer de ton égo, tu as encore bien du travail

;op


je te croyais plus généreux Atil...

il est difficile de faire confiance, d'avoir "foi"
en quelqu'un et cela nous blesse parfois,
mais combien de gens faisons nous souffrir
en ne leur accordant pas notre confiance ?

à te lire, j'ai presque failli croire que
notre souffrance était moins importante que celles des autres...

Pseudo :   Usul
 
Sujet : [Memento]   Date :    30/05/2001 - 19:08:51

(j'espère que tu ne voies pas trop de mesquineries
dans mes interventions... je ne fais moi aussi que
te suivre sur ton terrain,
et puis j'aime discuter avec toi, sinon je ne serais pas là....
c'est rare ces derniers temps de trouver des personnes qui me répondent)

Pseudo :   Usul
 
Sujet : [Reponse]   Date :    30/05/2001 - 22:14:13

"mais combien de gens faisons nous souffrir
en ne leur accordant pas notre confiance ?"

Je reconnais que je (mon ego) me sens vexé quand on ne me fait pas confiance.

Mais il y a une différence entre...
- avoir une foi absolue et naïve envers qqu'un.
- accepter volontairement d'accorder sa confiance à qqu'un.

Dans ce dernier cas, c'est comme si on lui disait : " Je ne suis pas certain à 100 % que tu ne cherches pas à me rouler,
mais je te donne une chance de me prouver que tu es digne de confiance".

Cependant, malgré tout ce que j'ai dit, j'accorde trés facilement ma confiance : je suis une "bonne poire", je suis trop naïf et je redonne toujours une chance à ceux qui m'ont roulé (lesquels ne se gènent pas toujours pour recommencer d'ailleurs !)


Tu dis "...j'aime discuter avec toi, sinon je ne serais pas là.... c'est rare ces derniers temps de trouver des personnes qui me répondent."
C'est bien ce que je t'avais dit : si tu est trop franc et trop direct avec les gens, ils finissent par se vexer et ils ne veulent plus discuter avec toi !
L'ego se froisse si facilement !

(Ca y est : je suis encore parvenu à placer le mot "ego" !!!)

Pseudo :   Atil
 
Sujet : [Reponse]   Date :    31/05/2001 - 01:58:40

tout d'abord, quand je dis que je trouve peu de gens
qui me répondent, je parle d'ici, sur les forums

dans la vie c'est totalement différent,
d'ailleurs en ce moment je suis en train
de devenir un peu le confident de tout le monde et ça m'agace

en fait, sur les forums, peu de gens disent des choses
qui m'interessent... je passe beaucoup plus de
temps à dire ce que je pense qu'à réfléchir à ce
que l'on me dit... et ça m'agace aussi

c'est plutôt rare les gens perspicaces,
et moi c'est ceux qui m'interessent

j'aime les gens avec du répondant


sinon, pour les gens qui ne se gènent pas pour
te tromper à plusieurs reprise, moi je ne me
gène pas pour leur foutre un gros coup de
poing dans la gueule... c'est ça aussi la générosité
*rr*

mais je n'ai jamais eu réellement de problème...
il faut dire que je triche un peu aussi,
je sens très rapidement les personnes en qui
je peux avoir confiance

mais ça ne veut pas dire que je fais rien pour les
autres... leur remettre les idées en place c'est aussi les aider

il est souvent bien difficile de juger comment
aider quelqu'un... en étant sympa avec lui, ou
au contraire en étant irritable...
alors, perso, moi je m'en remet à mes sentiments et mon égo

on ne peut pas aider tout le monde en étant généreux

Pseudo :   Usul
 
Sujet : [Reponse]   Date :    31/05/2001 - 08:50:48

Aider quelqu'un ca peut trés bien être le secouer un bon coup pour lui remettre les idées en place.
Mais il faut quand même faire attention à la manière !

Si je vois quelqu'un qui se trompe et que je lui dit "Connard ! Tu ne vois la connerie que tu as faite !!!"... il va mal le prendre...il va se sentir agressé... il va s'énerver...et s'il s'énerve, il refusera d'écouter mes arguments.
Il faut du tact pour faire comprendre aux gens qu'ils se trompent (surtout s'ils sont trés orgueilleux). Si on les aborde trop frontalement, trop durement, ils vont prendre notre aide pour une agression ou une humiliation.
Remettre brusquement ses idées en question peut être trés douloureux... cela passe mieux quand ca se passe progressivement, tout en douceur.
Ayons du tact pour ne pas crisper ceux que l'on veut aider.

Pseudo :   Atil
 
Sujet : [Reponse]   Date :    31/05/2001 - 12:59:36

sur cet exemple, ok, je suis d'accord avec toi

c'est de l'énervement qui ne sert à rien...
d'ailleurs, s'énerver pour une simple bétise
prouve à mes yeux que le problème est plus chez
celui qui s'énerve...



mais quand la connerie de cette personne touche
ta fierté, ton orgueil, ton intégrité, il faut que tu
t'énerves... sinon cette personne va se croire alors
tout permis ( c'est pour ça que l'égo est important)

si un de tes amis baise avec ta copine,
il ne faut surtout pas aller le voir:
"bon écoutes... il y a un problème,
il faut qu'on en parle... ce n'est pas grave, ne t'inquiêtes pas ....etc..."

ça serait comme pardonner à un enfant qui vole
dans le sac de sa mère sans l'engueuler,
il ne comprendra pas l'ampleur de son acte

dans ce cas là, la colère est une bonne chose


d'ailleurs, si la colère existe, c'est forcement
pour quelque chose... il suffit ensuite de
savoir s'en servir correctement

Pseudo :   Usul
 
Sujet : [Reponse]   Date :    31/05/2001 - 13:56:29

Ce mercredi est un grand jour : nous sommes enfin d'accord sur qque chose ;0)))

Mais, à part ca...
La colère existe, certe, pour quelque chose... mais c'est un système de défense archaïque qui me semble dépassé depuis l'apparition de l'intelligence.

Tu as dit : "mais quand la connerie de cette personne touche
ta fierté, ton orgueil, ton intégrité, il faut que tu
t'énerves... sinon cette personne va se croire alors
tout permis ( c'est pour ça que l'égo est important)"

Si ce stupide ego n'avait pas cet orgueil obstiné, il ne se sentirait pas touché par les stupidités proférées par de vulgaires ignorants. (c'est l'ego qui se croit touché... pas nous).
Pourquoi s'énerver devant de simples mots ? Notre corps peut être blessé par des coups mais certainement pas par un mouvement de langue ! (c'est un manque de sang-froid).

Comme tu le disais : "s'énerver pour une simple bétise
prouve à mes yeux que le problème est plus chez celui qui s'énerve..."
Justement : pour moi, une blessure d'orgueil est la plus simple bétise qui soit. Le problème de celui qui s'énerve pour de telles broutilles se situe toujours dans son ego... pas dans celui de l'offenseur.

Ce que les autres disent de moi ne regarde qu'eux; leurs opinions ne me touchent que si elles sont justifiées.

Si un homme me traite d'idiot, il y a deux solutions :
-S'il a raison, alors je dois le remercier de m'avoir fait comprendre que je suis un idiot.
-S'il a tort, alors c'est lui l'idiot... et je dois avoir de la compassion pour ce malheureux dénué d'intelligence.

Autre cas de figure :
"si un de tes amis baise avec ta copine"...

La aussi il y a deux solutions :
-Si ta copine n'est pas consentante, alors c'est un viol... et il est ton devoir de voler à son secours.
-Si elle est est consentante, alors c'est qu'elle ne veut plus de toi... et qu'elle a trouvé un homme qui la rend plus heureuse. Il ne te reste plus alors qu'à te retirer dignement.

On l'a déja dit dans la discu' sur la jalousie : Le conjoint ne nous appartient pas. Il est donc libre de faire ce qu'il veut.

La colère ne sert qu'à protéger notre égoïsme.
Apprenons à l'utiliser pour protéger les autres, ce sera + constructif.

Pseudo :   Atil
 
Sujet : [Annonce]   Date :    31/05/2001 - 15:15:00

Un dicton populaire disait "Se faire traiter d'idiot par un imbécile est un délice de fin gourmet"...
Ceci dit, il y a encore beaucoup d'ego dans cette phrase je trouve.
Quelqu'un qui traite d'idiot a toujours une raison, que nous pouvons ignorer : nous lui rappelons son père ou sa mère, un voisin qui lui avait causé du tort, etc.
Le besoin de se défouler...
Qui sait...

Pseudo :   #arc-en-ciel
 
Sujet : [Question]   Date :    31/05/2001 - 16:37:25

Usul,

D'après ce que je peux lire, tu sembles "utiliser" des émotions telles que la colère, la jalousie à ton avantage, ou tout du moins à bon escient.

Cela sous-entend que tu peux contrôler tes émotions, non? (exemple : quelque chose te froisse, tu as une grande envie de coller ton poing sur la gueule de ton interlocuteur mais tu sais que si tu le fais ses 5 amis vont te le faire regretter, tu apprends donc à garder ça pour toi, non?)
J'ai un peu de mal à comprendre comment on peut utiliser ces émotions qui par définition sont très envhaissantes, agissent malgré nous.


d'ailleurs, s'énerver pour une simple bétise
prouve à mes yeux que le problème est plus chez
celui qui s'énerve...

mais c'est là que la subjectivité intervient : comment savoir si c'est une simple bêtise si tu t'énerves? Quand on s'énerve, on perd son recul...

En fait, j'ai du mal à croire que tu puisses si bien te servir de ces émotions, ces "défauts" pour d'autres. A vrai dire ça m'irrite même de lire ça car j'ai l'impression que tu embellis les choses en généralisant trop. Certainement un sentiment de jalousie de ma part ('mais comment un autre ^peut il vivre de manière si logique, spontanée et contrôlée à la fois alors que moi je me sens en constant déséquilibre?'), l'image de réussite dans la communication avec les autres que tu donnes me renvoie à mes tentatives partiellement réussies/foirées.

Mais je souhaitais t'en faire part, ça me soulage et je sais maintenant que tu prônes le franc parler alors je me lache :)

Pseudo :   #Larm
 
Sujet : [Annonce]   Date :    31/05/2001 - 21:30:09

Comment passer de "tu es con" à "je suis con" :

Quelqu'un semble dire "une connerie".
Réaction instinctive, égotique, on juge : TU ES CON
Travail du scientifique, qui s'observe lui-même, il sait que son référentiel n'est pas absolu, "il est en train de penser que l'autre est con" : JE PENSE que tu es con
Travail du scientifique qui se pose la question du pourquoi : CE QUE TU AS DIT est con.
Travail du scientifique sur le référentiel une fois de plus : JE TROUVE que ce que tu as dit est con.
Travail du scientifique qui se pose la question du POURQUOI... : JE n'ai pas compris ce que tu as dit.
Conclusion du scientifique : Je suis con.

On change de niveau de conscience par cet exercice.

Pseudo :   #arc-en-ciel
 
Sujet : [Reponse]   Date :    31/05/2001 - 22:08:30

Comme quoi il faut toujours tourner 7 fois sa langue dans sa bouche avant de s"énerver et de répondre par des insultes ou de la violence.

Cependant il est possible d'utiliser l'énergie de la colère comme semble le faire Usul.
C'est délicat car il bien dompter ses émotions sans les laisser reprendre le dessus.
Par exemple : Lorsque j'encadrai des stagiaires dans un atelier de décors de théatre, ceux-ci profitaient souvent de ma trop grande gentillesse (voire de mon laxisme) pour faire des tats de conneries. Pour les reprendre en main, la seule solution était de me montrer plus autoritaire... ce qui n'est absolument pas dans ma nature.
Je permettai alors à la colère de m'envahir puis d'éclater... je poussai alors une grosse gueulante et tous les stagiaires se calmaient immédiatement.
A aucun momment je ne me laissai dominer par cette bouffée de colère : je la controlai et l'utilisai comme une source d'énergie me permettant de crier plus fort. C'est comme si j'ouvrai puis refermai un robinet : je laissai la colère couler pendant une minute... puis je l'arrétai brusquement quand je n'en avais plus besoin.
Il est en effet possible de se controler sufisamment pour être capable de sortir instantanément d'une colère (comme on saute en marche d'un véhicule devenu fou)...
On utilisait bien la force de pression de la vapeur pour faire fonctionner des machines... pourquoi ne pourrait-on pas en faire autant avec l'énergie brute de la colère ?

Pseudo :   #Atil
 
Sujet : [Question]   Date :    31/05/2001 - 22:56:07

Oui Atil, mais ce n'est pas difficile pour toi d'éviter de te laisser dominer par la colère puisqu'il n'est pas dans ta nature d'exploser. La preuve c'est que tu dois t'obliger à jouer un certain jeux pour te donner l'air d'un dur comme dans ton exemple avec les autres stagiaires. Ta qualité toute naturelle est vraiment une bonne chose mais si tu avais été jadis un véritable colérique, aujourd'hui tu aurais pu mieux faire la juste part entre colère et retenue. Tu aurais su apporter un peu plus de nuance non?

J'ai compris dans le dernier message d'Arc que l'on juge souvent certaines personnes comme étant "très con" et cela à tort parce que nous ne les comprenons pas, ne voulons pas les comprendre. ou portons un jugement catégorique et définitif. Cela nous conforte aussi, parce que les "cons" nous font paraître bien supérieurs à leurs côtés... à moins que l'on se donne la peine de les comprendre?

Pseudo :   Decency
 
Sujet : [Reponse]   Date :    01/06/2001 - 01:23:04

Ici vous marquez des points Decency.

Pseudo :   L'autre qui passait
 
Sujet : [Reponse]   Date :    01/06/2001 - 01:41:19

j'évite d'utiliser le terme "con"
la connerie est un point de vue instantanné,
je ne pense que l'on puisse un jour réellement la définir


Larm, tu n'as pas à être jaloux...
ça me fait rire car j'ai eu beaucoup de mal
et besoin de beaucoup d'entrainement non pas
pour maitriser mes émotions, mais pour les
faire apparaitre

j'ai eu une enfance très seule, et avec très
peu de communication... on me disait sage
comme une image... en fait j'ai l'impression
d'être né sans émotions

j'avais une approche très théorique des
sentiments, à travers les livres, les histoires

mais moi, personnellement, j'étais indifférent à tout

puis en découvrant leur importance, je me suis
mis à les travailler...
j'ai travaillé chaque émotion, l'une après l'autre,
afin d'essayer de les ressentir comme les autres

je les connais maintenant presque toute,
je sais m'en servir, les maitriser, les transformer même

mais je regrette énormément de ne jamais avoir
la spontanéité de tout le monde

j'ai l'impression de mimer les émotions
comme un ordinateur peut mimer l'intelligence

la seule chose qui m'est naturel c'est de dire
la vérité dès que j'en ai l'occasion,

je suis la plupart du temps envahie par
une grande mélancolie... je suis jaloux
des autres car le bonheur est quelque chose
qui ne se réfléchit pas, et qui demande
d'être naturel

c'est donc peut être un sentiment qui m'échappera toujours

alors ne m'envie pas *rr*


quand tu me demande si je garde les choses pour moi,
comme par exemple foutre mon poing dans la gueule
à quelqu'un qui ne me plait pas... non je ne le
garde pas pour moi, parce qu'on fond de moi je suis
indifférent, mais je le ferai si cela me semble nécessaire

Pseudo :   Usul
 
Sujet : [Sourire]   Date :    01/06/2001 - 13:28:31

Merci de me rassurer Usul.
Je crois que je comprend ce que tu veux dire, et que je partage/j'ai partagé cette indifférence.

Pseudo :   #Larm
 
Sujet : [Annonce]   Date :    01/06/2001 - 22:07:13

Oui Atil, je comprends ce que tu veux dire.
Effectivement, une gueulante bien canalisée, en la visualisant comme une énergie peut être plus efficace parfois qu'un "calme olympien".

Bon, je ne dois pas abuser d'internet alors je vous laisse à regret.
Merci pour vos éléments de réflexion.

bonne soirée

Pseudo :   #arc-en-ciel
 
Sujet : [Question]   Date :    14/11/2001 - 22:31:37

rrrrrrrrrrrrr

Pseudo :   PHP
 
Sommaire Précédent Suivant

Non mais qu'est-ce qui se passe ?
Sommaire des forums  | Forums des inscrits  | Désactiver sa signature  | Aide  | Début  | Répondre  | Imprimer  | Envoyer par mail  |
[Cerclo - La tribu internaute] Bannière Victoire-Paris
Pour répondre à ce message LES ICONES
Sujet
  
Intitulé du message
Pseudo